lundi 21 mars 2016

Tourisme : Cinq milliards et vingt ans de travaux pour les vacanciers chinois à Sihanoukville...

Yeejia Tourism Development Co Ltd, une filiale de la société chinoise Unite International (Cambodia) Investment Group Co Ltd vient de signer plusieurs protocoles d'entente avec au moins une douzaine d'autres entreprises chinoises de services et de construction en vue de faire avancer son projet Golden Silver Gulf resort. Le complexe hôtelier et résidentiel est déjà en construction sur 3.300 hectares à l'intérieur du parc national de Ream, et devrait proposer à sa clientèle : villas, hôtels cinq étoiles, un centre d'exposition, des boutiques duty-free, cliniques et hôpitaux...

Les promoteurs chinois. Photo CDC
Les promoteurs chinois. Photo CDC
Le développement couvrira 28 kilomètres de côtes vierges sur la péninsule de Ream et sur la moitié ouest de l'île de Koh Thmei. Fu Xian Ting, président de Unite International, et Yeejia ont déclaré que la construction d'une route reliant la station à l'aéroport de Sihanoukville et d'une autoroute reliant Sihanoukville à Phnom Penh, commencerait plus tard cette année. Fu Xian Ting a déclaré au Phnom Penh Post que :''...Grâce à cette collaboration, je crois que dans trois à cinq ans, une nouvelle ville entourée par une forêt naturelle et située sur une baie apparaîtra, et que ce sera un paradis de divertissement pour tous les touristes..."

Parc national de Ream . Photo par HappyTellu (CC)
Parc national de Ream . Photo par HappyTellu (CC)
Parmi les entreprises partenaires figure Chinese International Voyage Service Corp Ltd (CITS), une société de tourisme gérée par l'Etat chinois qui sera chargé de faciliter l'accès des touristes à l'île. La société est déjà impliqué dans au moins une compagnie aérienne cambodgienne et une filiale qui fonctionne aux aéroports de Phnom Penh, de Siem Reap et Sihanoukville. Parallèlement, l'opérateur de jeux Junket Jimei International Entertainment Group Ltd a annoncé un accord-cadre avec Yeejia pour développer conjointement un complexe de villégiature et de divertissement comprenant en sus du projet initial, des hôtels de luxe, un terrain de golf, un parc à thème et autres centres de divertissements . Yeejia n'a dévoilé ni le coût du projet ni le calendrier des travaux. Toutefois, les compte-rendus précédents de la presse locale indiquaient que le développement coûterait environ cinq milliards de dollars et que les travaux seraient complètement achevés d'ici une vingtaine d'années.

Parc national de Ream . Photo par Carpe Diem Travel (CC)
Le gouvernement avait accordé à Yeejia la concession des 3300 hectares en 2009. La presse avait alors dénoncé les liens entre le promoteur et l'unité de garde du corps du Premier ministre Hun Sen. Plusieurs voix s'étaient également élevées chez les environnementalistes qui dénonçaient les méthodes de l'entreprise Yeejia et les possibles dégâts environnementaux. En mai 2010, le Conseil des ministres a adopté un décret royal révoquant la  concession dans le parc national de Ream  Sao Sopheap, un porte-parole du ministère, a démenti et indiqué que la société possédait dorénavant toutes les autorisations nécessaires pour procéder à son projet de développement touristique. Le ministre du Tourisme Thong Khun, qui a présidé la cérémonie de signature des protocoles, a déclaré que l'ouverture de la station balnéaire de Golden Silver Gulf resort attirerait plus de touristes chinois sur la côte cambodgienne. Interrogé sur les préoccupations concernant le développement d'une station à l'intérieur d'un parc national protégé, Khun a déclaré au Post hier   : ''..Je pense qu'ils sont attentifs à leur plan, certaines zones doivent être développées, mais tous les développements doivent participer à la préservation de l'environnement», a-t-il conclu, ajoutant que le ministère de l'Environnement avait besoin d'avoir une politique claire sur l'impact écologique du projet.

Pays/territoire : Krong Preah Sihanouk, Cambodia
Enregistrer un commentaire