mardi 8 mars 2016

Samdech Hun Sèn souligne les quatre priorités pour le développement du pays

Samdech Techo Hun Sèn, Premier ministre du Royaume du Cambodge, a de nouveau mis l’accent sur les quatre grandes priorités pour le développement du pays alors qu'il présidait l’ouverture de la Conférence sur les perspectives du Cambodge en 2016. 

67
Samdech Hun Sèn souligne les quatre priorités pour le développement du pays
“Je tiens à souligner que le gouvernement royal du Cambodge a fixé quatre priorités : réseau routier, gestion de l'eau, électricité et ressources humaines dans sa stratégie nationale de développement. En fait, ces quatre priorités ont été identifiées depuis les années 80. Dans l’avenir, ces priorités resteront au cœur du programme de développement du Cambodge, mais seulement l’attention accordée à chaque priorité pourrait changer en fonction des circonstances”, a précisé le Premier ministre à cet événement tenu sous le thème des infrastructures nationales et internationales et de la logistique pour la connectivité, la croissance et le développement. Le Cambodge se situe au centre d’une région très dynamique et connaît une croissance économique robuste, a déclaré Samdech Techo Hun Sèn, ajoutant que, sans aucun doute, cet endroit géo-économique et géo-politique central était très favorable à l’amélioration de la connectivité dans notre région. Le chef du gouvernement cambodgien a également souligné l’expansion rapide des réseaux de transports routiers, ferroviaires, maritimes et aériens, des corridors économiques, des zones économiques spéciales et du développement socio-économique au Cambodge.

Selon Samdech Techo Hun Sèn, grâce à l’expansion des réseaux d’infrastructures, de transport et de logistique, la connectivité ainsi que la coopération et l’intégration régionale ont été remarquablement améliorées. Le Cambodge s’est rapidement intégré dans la Grande sous-région du Mékong (GSM), l’ASEAN, la Communauté économique de l’ASEAN qui vient d’être formée, et l’ASEAN+6 (Chine, Japon, Corée du Sud, Inde, Australie et Nouvelle-Zélande) qui créeront le Partenariat économique global régional (RCEP) dans un proche avenir, alors que les relations commerciales et d’investissements avec l’Union européenne et les Etats-Unis continuent d’être approfondies.
Par C. Nika - AKP Phnom Penh, mars 2016 –

Pays/territoire : Phnom Penh 12000, Cambodia
Enregistrer un commentaire