dimanche 10 avril 2016

Portrait Flash - Chan Osaphea : Le succès, je le dois à mon mari, à notre couple et à notre famille unie

Revenue vivre à Phnom Penh à l'âge de treize ans, après avoir fui à la frontière thaïlandaise avec sa famille, Chan Osaphea est aujourd'hui une femme d'affaires accomplie à la tête de différentes entreprises florissantes : l'imprimerie Vann Sophea, le Starna Villa Apartment et le café Xotique Coffee and Bakery. Dynamique, autodidacte et imaginative, la chef d'entreprise fourmille de projets, comme le développement d'un concept original d'orientation professionnelle pour les enfants.

Chan Osaphea dans son imprimerie. Photo GC
Chan Osaphea dans son imprimerie. Photo GC
Cambodge Mag : Comment a démarré votre aventure entrepreneuriale ?
Chan Osaphea : Enfant, j'ai dû fuir Phnom Penh avec mes parents pour s'installer près de la frontière Thaïlandaise. Quand j'avais 13 ans, nous sommes revenus vivre dans la ville de Ta Kmau. J'ai étudié au lycée Takhmao puis à l'université de Phnom Penh et l'anglais à la Norton University. Au départ, je me destinais à la médecine, et parallèlement à mes études je travaillais au sein de la compagnie aérienne Royal Air Cambodge. En 2000, je me suis mariée à Vannak Heng qui tenait déjà une imprimerie près du monument de l'Indépendance. Après notre deuxième enfant, en 2003, j'ai décidé de travaillé à ses côtés et de prendre en main l'aspect marketing et communication. Il fallait qu'on se fasse davantage connaître.

Chan Osaphea dans ses bureaux. Photo GC

Cambodge Mag : Cette stratégie s'est avérée payante...
Chan Osaphea : Oui, en seulement un an, notre activité a énormément progressé. Cela nous a permis de mettre de l'argent de côté pour investir non loin du marché russe. Nous avons pu également optimiser l'outil de production avec de nouvelles machines. J'ai eu l'idée de développer un concept d'appartements meublés, car nous avions des employés étrangers qui ne savaient pas où se loger. Avec le prêt de la banque, nous avons pu faire construire un immeuble et développer ce produit, inexistant sur le marché en 2012. Un manager spécialisé dans le secteur est venu nous prêter main forte et former le staff. Comprenant dix-sept logements, le Starna Villa Apartment fonctionne très bien aujourd'hui. Au-rez-de-chaussée de l'immeuble, nous avons ouvert en 2013 le café XOTIQUE.

Le café Xotique. Photo GC
Le café Xotique. Photo GC
Le café Xotique. Photo GC
Le café Xotique. Photo GC
Cambodge Mag : Comment avez-vous abordé cette nouvelle activité?
Chan Osaphea : Mon mari est parti se former à la restauration à Singapour et en Thaïlande. Observant les concepts de cafés les plus populaires, je suis moi-même partie étudier dans un business center en Thaïlande. En nous appuyant sur le savoir-faire et la recette du Coffee Fest, nous avons développé un café convivial, proposant des pâtisseries et de la restauration. Je n'ai jamais fait d'études de commerce ou de management et pourtant aujourd'hui nous gérons une équipe de 42 personnes ! Ce succès, je le dois également aux compétences de mon mari, à notre couple et notre famille unie.

Ce succès, je le dois à mon mari, à notre couple et notre famille unis.
Ce succès, je le dois à mon mari, à notre couple et notre famille unie.
Cambodge Mag : Quelles sont les perspectives d'avenir pour vos différentes activités ?
Chan Osaphéa : Nous prévoyons d'agrandir l'imprimerie en ajoutant un service packaging, nous avons déjà acquis le terrain, mais nous devons aujourd'hui réunir les fonds pour construire. Xotique est aussi amené à devenir une chaîne avec l'ouverture d'autres cafés. Et puis mon rêve serait de développer au Cambodge un concept innovant pour aider les enfants à choisir leur futur métier. Le but est de créer dans un même centre différentes salles, dédiées à plusieurs professions et en leur permettant d'appréhender de façon ludique ces différents univers. Car j'ai constaté que les lycéens cambodgiens, une fois obtenu leur baccalauréat, se retrouvent très souvent sans projet précis. Je souhaite les accompagner dès le plus jeune âge pour qu'ils prennent conscience de leurs préférences.
Propos recueillis par Ning Mam / Gwen Cohignac

Vann Sophea Printing House
No. 3B, rue 123, Sangkat Boeung Trabek, Khan Chamkar Morn, 12305 Phnom Penh
Mobile : 012 880 107. Tel 023 6300 708
Mobile : 097 7753 549

XOTIQUE Starna Villa Apartment, rue 456, Phnom Penh
Mobile : 012 647 070

Pays/territoire : Phnom Penh 12000, Cambodia
Enregistrer un commentaire