lundi 28 mars 2016

ONG - Parcours : Laurence au cœur de l'action

Elle aime la Chine, les bâtons d'encens, les ours en peluche et les poupées japonaises, les citations et le cappuccino... Laurence Lallemand est un personnage plein de vie, de bonne humeur et d’enthousiasme, qui a décidé de quitter une carrière de juriste pour œuvrer dans l'humanitaire en Asie. Depuis peu, son association Coeur & ACT intervient au Cambodge. Parcours...

Laurence Lallement est une française née à Toulouse où elle devient avocate après avoir intégré l'école d'avocats du CRFPA (Centre régional de formation professionnelle des avocats). Elle commence à exercer alors qu'elle n'a que 23 ans. La jeune femme exerce durant huit ans, d'abord spécialisée dans le droit Pénal, puis dans celui des Affaires. En 2005, elle démissionne du barreau et devient directrice juridique puis directrice générale d’un groupe de franchises (Esthetic Center et La Boîte à Pizza). Entre les sièges américains et français du groupe, Laurence  dirige la politique de communication des deux enseignes.

A la fin de l’année 2011, Laurence décide de prendre une année sabbatique et décide de s’installer en Chine. Elle se consacre alors essentiellement à l'humanitaire en devenant bénévole pour l’association Couleurs de Chine. La jeune femme tombe sous le charme de Shanghai: ''...La première fois que je suis allée dans cette ville, j’ai ressenti une sorte de coup de cœur émotionnel très fort… Il ne m’a plus jamais quitté. C’est une ville la fois, moderne, ultra dynamique, immense, bruyante, attendrissante, colorée, humaine… On ne peut pas rester insensible à l’énergie qu'elle dégage.  A Shanghai, plus que nulle part ailleurs, je me sens un peu comme chez moi…  Mon sens de l’orientation y est anormalement développé !  C’est un mystère que je ne m’explique pas…''. Ses missions l’emmènent ensuite au contact des populations locales de la région très pauvre du Guangxi au Sud de la Chine (Grandes Montagnes Miaos) où l’association qu’elle représente oeuvre en faveur de la scolarisation des petites filles des minorités ethnique.  

Laurence Lallement
En Septembre 2012, de retour en France, Laurence Lallement prend la direction de deux nouveaux magazines l’un spécialisé en presse féminine, Même pas mâle, et l’autre dans l’univers culinaire, Fous de Food. Tous deux sont diffusés tous les deux mois à 120 000 exemplaires chacun. Un an après leur lancement, les deux titres ont conquis un large lectorat auprès des deux enseignes nationales au sein desquelles ils sont diffusés.

Même Pas Mâle
En parallèle, passionnée d’écriture , Laurence Lallement se lance dans la rédaction de son premier roman Coupable Hérédité et achève le tome I (sorti en Octobre 2013) et le tome II de cette saga familiale. Elle en rédige actuellement la troisième partie… Elle signe aussi un recueil de chroniques modernes, drôles et décalées intitulées « le Journal de Lawren » qui retrace la vie et les états d’âme d’une jeune femme avocate en mal d’enfant… sous le pseudonyme de Lawren Elle. Ecrire est à la fois une envie, une passion et un besoin, explique Laurence Lallement : ''... L’écriture fait partie intégrante de mon univers. J’ai parfois l’impression que mes pensées prennent vie en devenant des mots. Elles se libèrent de mon esprit et s’affranchissent alors de tout contrôle… Mes doigts tapent sur le clavier et l’histoire s’écrit dans une sorte de magie incontrôlable qui chaque jour m’émerveille et m’émeut… L’écriture est une musique propre à chacun de nous. Peut-être un peu le prolongement de l’âme…''.

Laurence Lallement
En Août 2014, forte de ses quatre années d’expérience au sein d’ONG travaillant en Chine et au Vietnam, Laurence Lallement décide de créer sa propre association Coeur & ACT dont elle devient la présidente. La mission de l’association est de répondre, dans l’urgence mais aussi sur le long terme, aux besoins humanitaires en Asie du Sud-Est et notamment au Vietnam, au Cambodge, en Thaïlande, au Laos et en Birmanie. Elle a pour vocation d'intervenir dans les domaines de l’enfance, de l’éducation et la Formation, d'aider à la lutte contre la précarité et d'intervenir dans la médecine humanitaire.

Au Vietnam
Au Cambodge, l'antenne de l'association est dirigée, depuis quelques mois, par Louis Scotti, retraité qui oeuvre quotidiennement auprès des plus démunis et veille à la bonne marche des différents programmes de l'association dont les ''Tuk Tuk du Coeur", qui connaît un bel essor dans la ville de Siem Reap avec plus de 25 000 repas chauds distribués aux enfants des rues, villages et bidonvilles depuis son lancement en Mars 2015. Coeur & ACT intervient aussi régulièrement auprès de familles très pauvres et de personnes en grande détresse. (fournitures de vêtements, repas, achats de médicaments, construction de puits, et rénovations). 

Tuk Tuk du Coeur
L'antenne de Siem Reap accueille, toute l'année, des volontaires, étudiants, actifs ou retraités qui souhaitent, durant quelques semaines ou quelques mois, découvrir l'associations et œuvrer, à ses côtés, auprès des plus démunis. La création de l'antenne de Phnom Penh est beaucoup plus récente. Un programme de lutte contre la malnutrition et un autre de lutte contre la précarité y sont mis en oeuvre : ''...Nos distributions ciblent, en priorité, les enfants des rues et les abords des hôpitaux où de nombreuses familles vivent de la mendicité...Notre antenne de Phnom Penh intervient, aussi régulièrement, auprès d'enfants et de familles en grande détresse, parfois sans logement. Dernièrement, "une maison de cœur" a été construite pour une famille menacée d'expropriation dans un bidonville de la capitale...'' explique Laurence.

Distribution de repas pour les plus démunis
Dans nos programmes cambodgiens, nous intervenons maintenant à Battambang pour aider à scolariser les enfants en situation difficile. L'école que nous avons construite, sur le site de notre antenne ouvrira ses portes dans quelques semaines...L'école accueillera les enfants du centre comme ceux du village et servira, ponctuellement, de lieu de formations...Notre antenne de Battambang située en zone rurale, accueille, toute l'année, des volontaires pour des missions liées à l'enfance avec la possibilité de participer à des travaux courants (peintures, rénovations, entretien potager, espaces verts...). Nous intervenons aussi à Kep, en partenariat  avec l'association Together dirigée par Jean-Claude Mortier pour la gestion commune d'une crèche solidaire destinée à l’accueil d'enfants de trois mois à quatre ans, issus de familles très pauvres et souvent monoparentales. Ce projet, unique en son genre au Cambodge, permet aux jeunes mères de travailler durant la journée, d'éviter la déscolarisation des grands frères et sœurs souvent mobilisés pour garder les plus jeunes et, enfin, d'offrir aux enfants des possibilités d'éveil et d'apprentissage inespérées au regard des conditions de précarité dans lesquelles ils grandissent...déclare l'enthousiaste présidente de Coeur & ACT. Quant à la passion qui l'anime depuis sa nouvelle carrière dans l'humanitaire : '' ...Cela fait deux ans que j'ai crée l'association Coeur & ACT et chaque jour passé dans l'action me comble de joie. J'ai conscience toutefois que cette action, à l'échelle de la misère et de la souffrance que nous côtoyons demeure microscopique... Mais, ceux qui me connaissent, savent que je me décourage rarement et c'est la raison pour laquelle je continue de croire, après plusieurs années d'engagement humanitaire, que des actions ciblées et adaptées aux réalités du terrain, peuvent apporter de véritables solutions et une amélioration des conditions de vie pour les plus démunis....''

.
Enregistrer un commentaire