mercredi 16 mars 2016

Environnement - Mondolkiri : Découverte d'un spécimen rare, un bébé black-shanked douc

NDLR : Si le programme financé par l'USAID est une réponse adaptée à ce type de problème, découvrir des espèces loin de leur environnement naturel, séparés de leur mère, n'est jamais un bon indicateur quant à la santé d'un écosystème. C'est l'un des premiers effets de la perte d'habitat naturel des espèces, elles deviennent faciles à braconner, ou elles s'égarent.

Les villageois de la SPF (Seima Forest Protection), un programme mis en oeuvre avec le soutien du projet USAID, ''Supporting Forests and Biodiversity Project'', participent actuellement à la réhabilitation d'un bébé black-shanked douc (nigripes Pygathrix), une espèce en voie de disparition que l'on trouve seulement au Cambodge et au Vietnam. 

Le bébé black-shanked douc
Une villageoise a trouvé ce petit singe recroquevillé au pied d'un hévéa dans la concession économique de Binh Phuoc  qui se trouve dans la zone tampon de la SPF. Le singe ne semble pas être malade et il n'y a aucune évidence, affirme la SPF que sa découverte soit liée à l'activité de braconnage.

La villageoise qui a trouvé le bébé singe
La collaboration entre l'USAID SFB et l'Administration forestière a permis d'assurer la fourniture d'un abri  sûr et de soins appropriés pour le bébé singe jusqu'à ce qu'il soit emmené au centre de secours de  Phnom Tamao (Wildlife Center Rescue) deux jours après sa découverte. Le douc est maintenant en cours de réhabilitation et sera peut-être relâche dans la nature dans un avenir proche. 
Avec l'aimable autorisation de ''Supporting Forests and Biodiversity Project''
Pays/territoire : Mondulkiri, Cambodia
Enregistrer un commentaire