mardi 15 mars 2016

Ambition de la Chine après sa station spatiale : exploiter l'espace Terre-Lune

La Chine a pour ambition d'exploiter l'espace entre la Terre et la Lune pour y puiser de l'énergie solaire et d'autres ressources après la construction d'une station spatiale en 2020, a déclaré lundi le lieutenant-général Zhang Yulin. Le chef adjoint du département de développement de l'armement de la Commission militaire centrale de la Chine a déclaré que les travaux préliminaires sur ce programme avaient déjà débuté.

La lune par Catherine Singleton (CC)
"L'espace Terre-Lune sera d'une importance stratégique pour la grande cure de jouvence de la nation chinoise", a déclaré ce responsable. L'autorité militaire chinoise est l'une des administrations travaillant sur ce programme spatial national. En marge de la session annuelle de la législature chinoise, l'Assemblée populaire nationale (APN), Zhang Yulin a déclaré à Xinhua que la génération d'énergie solaire dans l'espace serait bien plus efficiente que sur la Terre.

Le dioxyde de silicone utilisé par les panneaux solaires est inépuisable sur la Lune, tandis que l'eau des régions polaires lunaires et des astéroïdes peut être transformée en oxygène et hydrogène par électrolyse, afin de produire du carburant pour aéronefs. Avec du combustible et des panneaux solaires, une centrale solaire pourrait être construite dans l'espace entre la Terre et la Lune, ce qui est impossible avec les technologies actuelles car une centrale énergétique d'échelle industrielle pèserait plus de 10.000 tonnes. La Station spatiale internationale, plus grande structure produite par l'homme et envoyée en orbite, pèse un peu plus de 400 tonnes.

Outre l'énergie, le programme Terre-Lune couvre de nombreuses autres ressources, a déclaré Zhang Yulin, ajoutant que le programme spatial actuel de vol habité entre la Terre et la Lune servirait de fondation à un programme de vol habité vers Mars et à d'autres programmes d'exploration de l'espace.
"L'avenir du programme spatial habité de la Chine n'est pas l'alunissage, ce qui est assez simple, ou même un programme de vol habité vers Mars qui reste difficile actuellement, mais l'exploration continue de l'espace Terre-Lune avec un développement constant des technologies". Une série de missions spatiales est planifiées pour tester des technologies essentielles pour la station spatiale. Une station spatiale de taille moyenne comportant trois modules pour un poids de 60 tonnes devrait être mise en orbite aux environs de 2020.
Xinhua

Pays/territoire : China
Enregistrer un commentaire