jeudi 4 février 2016

Virus Zika : Des tests prévus au Cambodge

Le ministère cambodgien de la Santé effectuera des tests sur les moustiques dans un effort pour prévenir la présence du virus Zika dans le pays, après que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) ait déclaré lundi que l’épidémie du virus Zika constituait une « urgence de santé publique de portée internationale ».

Le docteur Huy Rekol, directeur du Centre national de parasitologie, d’entomologie et de lutte contre le paludisme, a déclaré :''...Le 4 février, nous allons attraper des moustiques et des larves dans trois endroits à Phnom Penh: quartiers Tuol Sangkè, Prêk Pra, et Phnom Penh Thmey pour des tests épidémiologique. Le ministère suit de près la propagation de cette maladie qui frappe maintenant l’Amérique centrale et du Sud...''

 Des tests prévus au Cambodge
D’après l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), le virus Zika se transmet à l’être humain par la piqûre d’un moustique infecté du genre Aedes dans les régions tropicales. Celui-ci transmet aussi la dengue, le chikungunya et la fièvre jaune. Les symptômes ressemblent à ceux d’autres arboviroses, comme la dengue, et comportent de la fièvre, des éruptions cutanées, de la conjonctivite, des douleurs musculaires et articulaires, un état de malaise et des céphalées. Ces symptômes restent en général bénins et disparaissent en 2 à 7 jours.
Par C. Nika - AKP Phnom Penh, février 2016 –
Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire