vendredi 26 février 2016

Traitement des ordures : Des préoccupations grandissantes

A travers tout le Cambodge, la gestion des déchets solides devient une préoccupation majeure  que les autorités ont peine à gérer par manque de financement et de capacité de traitement, indique un communiqué du ministère de l'environnement.  Actuellement, les déchets solides de Phnom Penh et des villes de province sont enlevés , transportés par camion et jetés sur des terres privées ou dans des décharges sauvages. Le Cambodge compte actuellement soixante-seize sites de décharge, et la quantité de déchets à traiter croît dangereusement, indique le rapport, avoisinant plus de cent-dix millions de tonnes chaque année et connaissant une croissance en volume de + 10% depuis 2013.

Décharge sauvage en bord de mer. PhotO Screen Punk (CC)
Si le ministère de l'Environnement estime avoir partiellement réussi à accroître sa capacité de contrôle des déchets ménagers traitables ou recyclables, la gestion des déchets solides reste un problème croissant, en particulier en province. Alors que 60 à 80 pour cent des déchets dans les zones urbaines sont collectées, seulement 40 pour cent sont recueillis en dehors des villes. Ceci constitue un sérieux handicap, non seulement pour l'hygiène, mais également pour l'impact touristique. Il n'est pas rare d'entendre les visiteurs s'exclamer que le Cambodge est un beau pays mais sale...

La mairie de Phnom Penh, indique que la quantité de déchets dans les décharges augmente régulièrement  en raison de l'amélioration de la collecte, ajoutant que les déchets en plastique constituent un réel souci. Des discussions sont en cours pour tenter d'y apporter des matériaux de substitution comme le papier ou même les feuilles de lotus. Mais cela viendrait à entreprendre un effort conséquent, il faudra changer les habitudes, mais aussi à s'attendre à une réaction des pétroliers, fournisseurs des matières premières utilisés pour la confection de ces fameux emballages en plastique...
Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire