vendredi 5 février 2016

Preah Vihear : L'usine sucrière démarre

Une entreprise agricole appartenant à des Chinois va inaugurer le mois prochain une usine sucrière de 360 ​​millions de dollars d'investissement, dans ce qui est présenté comme l'une des plus grandes installations de transformation du sucre en l'Asie. Rui Feng (Cambodge) international Co Ltd, impliquée avec un pool d'entreprises chinoises et titulaire de plusieurs concessions économiques dans la province de Preah Vihear, met la touche finale à la construction de son usine sucrière, une unité d' une capacité de 20.000 tonnes par jour, selon un représentant de la compagnie.

Canne à sucre
"Le sucre est une demande quotidienne, et il y a un grand marché, en particulier vers l'Union Européenne et l'Asie," déclare Yoeurn, le représentant de la compagnie, indiquant aussi que le nombre d'employés, actuellement de mille, pourrait quadrupler dans un avenir proche. L'usine serait en phase de tests techniques avant son ouverture prévue le 15 Mars 2016. Le moulin à sucre fait partie d'un gigantesque projet de 1,5 milliards de dollars, de cette société et de ses quatre sociétés sœur, qui comprendra une centrale électrique, une usine d'engrais et d'autres infrastructures, comme un hôpital et une l'école, indique Um Sotha, porte-parole du ministère de l'Industrie et de l'Artisanat.  Rui Feng a investi 360 millions de dollars dans la construction de la raffinerie de sucre et de raffinage sur 214 hectares, et prévoit de compléter le reste du projet dans les trois ans.

Le gouvernement a accordé Rui Feng un ELC 8841 hectares en 2011 pour la culture de la canne à sucre, le caoutchouc et la gomme arabique. La superficie totale a ensuite été divisée en parcelles de 1.000 hectares dans un effort pour régler les litiges avec ceux qui vivent sur ces terre. La société  fait en effet face à de fréquentes manifestations des villageois et des tribus autochtones, qui l'accusent de s'accaparer leurs terres.
Pays/territoire : Preah Vihear, Cambodia
Enregistrer un commentaire