lundi 29 février 2016

Les attachés de presse du gouvernement pourront être sanctionnés s’ils refusent de donner des informations

Le septième chapitre  de la loi sur l’accès à l’information faisait l’objet de discussions lors d’une récente réunion de la Commission de rédaction de la loi du ministère de l’Information, sous la présidence du ministre de l'information Khieu Kanharith. Ce chapitre porte sur la sanction imposée sur les agents d’information qui refusent de fournir les informations demandées ou qui ne parviennent pas à répondre à temps à une demande d’information.

Khieu Kanharith
Les institutions publiques ou les attachés de presse du gouvernement peuvent refuser de donner des informations si la divulgation de ces informations sont susceptibles d'affecter la sécurité nationale, les relations internationales ou la confidentialité des affaires judiciaires, a expliqué Khieu Kanharith, ajoutant qu’ils pourront être poursuivis en justice s’il n’y a aucune raison précise de rétention d'information. A rappeler que le projet de loi sur l’accès à l’information se compose de neuf chapitres et trente-six articles. Jusqu’à présent, ce projet a été déjà examiné seulement dans le cadre du ministère de l’information. Le chapitre sur la sanction nécessitera la participation du ministère de la Justice, a fait savoir Meas Sophorn, sous-secrétaire d’Etat à l’Information.
Article en khmer par Un Rithy
Article en français par C. Nika - AKP Phnom Penh, février 2016 –
Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire