lundi 1 février 2016

KOICA : Améliorer les voies navigables du Mékong

Le ministère des Travaux publics et des Transports et l’Agence coréenne pour la coopération internationale (KOICA) ont organisé vendredi dernier à Phnom Penh un séminaire pour examiner les projets et structures existantes et les possibilités d'améliorer la navigation du fleuve Mékong au Cambodge.

Mékong
Des officiels du ministère des Travaux publics et des transports, et ceux d’autres ministères concernés tels que des Ressources en eau et de la Météorologie, des Mines et de l’Energie, et de l’Environnement, ainsi que des délégués de la KOICA ont participé à ce séminaire, tenu à l’Hôtel Le Royal à Phnom Penh. “C’est une bonne opportunité pour toutes les parties concernées d’examiner les progrès de notre travail et les défis auxquels nous avons fait face en vue d’améliorer notre travail pour la prochaine étape,” a déclaré Sokhom Pheakavornmony, secrétaire d’Etat aux Travaux Publics et aux Transports. Selon Mme Baek Sook Hee, représentante de la KOICA au Cambodge, le projet a été financé par une aide non-remboursable de 5,5 millions du gouvernement de la République de Corée et couvre 215 kilomètres du fleuve Mékong, depuis la capitale de Phnom Penh jusqu'à la province de Kratié. Le projet concerne également  la protection de la berge contre l’érosion et le dragage de la voie navigable en sus de la gestion des activités fluviales pures. Ce projet qui s'étale sur une période de 26 mois a débuté en décembre 2014.
Par C. Nika -  AKP Phnom Penh,  février 2016 –
Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire