vendredi 26 février 2016

Hun Sen demande aux autorités locales de renforcer la répression sur l'abattage illégal

Le Premier ministre cambodgien Samdech Techo Hun Sen a appelé hier toutes les autorités locales et parties concernées à renforcer la répression des crimes forestiers, déclaration faite alors qu'il présidait la cérémonie d'inauguration du nouveau bâtiment du Ministère de l'Environnement.

493
Samdech Techo Hun Sen. Photo AKP
Samdech Techo Hun Sen a aussi réagi contre certaines critiques concernant la déforestation et l'attribution de concessions foncières (ELCS). "Le gouvernement royal a accordé des concessions économiques dans des zones forestières à des entreprises privées, mais il s'agit de terres forestières dégradées," a-t-il rappelé. Le mois dernier, le gouvernement royal du Cambodge a mis en place une commission nationale pour prévenir et réprimer l'exploitation forestière illégale dans la partie nord-est du pays. Cette commission de dix membres est dirigé par Jan. Sao Sokha, commandant en chef adjoint des forces cambodgiennes et commandant de la gendarmerie royale du Cambodge armées royales, avec Lgén Hou Sakun, commissaire général adjoint de la police nationale en tant que vice-président . Par ailleurs, des représentants du ministère de l'Agriculture, des Forêts et de la Pêche et le Ministère de l'Environnement, et les gouverneurs de Thbong Khmum, Kratie, Kampong Cham, Mondulkiri, Ratanakiri et Stung Treng provinces en sont également membres.
AKP Phnom Penh, Février, 2016 -
Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire