vendredi 5 février 2016

Groupe de Recherche sur les Frontières : Mille bornes recensées

Le docteur Sok Touch, chef du groupe de recherche sur les frontières de l’Académie royale du Cambodge, a dit qu’après avoir mené une recherche pendant plus de sept mois et voyagé quelque 500 km le long de la frontière khméro-vietnamienne, son groupe avait découvert 1.000 bornes frontalières.

Docteur Sok Touch
Certaines de ces bornes ont été implantées durant le protectorat français, d’autres en 1885 et celles implantées récemment par les gouvernements du Cambodge et du Vietnam ont été également trouvées, a fait savoir le docteur Sok Touch dans une conférence de presse ce matin. Le chef du groupe de recherche sur les frontières n’est pas entré dans les détails du nombre de bornes frontalières qui vont à l’intérieur du territoire cambodgien ou du territoire vietnamien, soulignant qu’il souhaiterait que le ministère de l’Aménagement territorial, de l’Urbanisation et de la Construction effectue d’abord l’enregistrement des terres.

Les cartes internationalement reconnues ont été utilisées au cours de cette recherche sur le terrain, a-t-il dit, ajoutant que le 10 février prochain, son groupe se rendra à la province de Takéo, en particulier à la zone Thmâr Bei Dom (trois roches), à la frontière avec le Vietnam. Le docteur Sok Touch a précisé qu’après la recherche, les propositions de son groupe seraient soumises au gouvernement royal.
Par C. Nika - AKP Phnom Penh, février 2016 –
Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire