vendredi 26 février 2016

Gouvernement : Le Ministère des Affaires étrangères menace le Khmer Times de procès

Le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale indique ne pas accepter les termes d'un rapport publié dans le Khmer Times du 25 février 2016, soulignant que l'affaire serait portée devant les tribunaux si le rapport publié s'avèrait sans fondement sérieux. Le ministère des Affaires étrangères rejette  catégoriquement le rapport publié dans le Khmer Times, du 25 Février 2016 déclarant que : ''...les responsables cambodgiens doivent faire face à des accusations de corruption des responsables du ministère des Affaires étrangères qui, selon le rapport, délivreraient de faux passeports pour les travailleurs migrants se rendant en Corée du Sud où ils auraient été arrêtés pour violation des lois sur l'immigration. Un moine cambodgien en Corée du Sud a aussi posté une vidéo alléguant que les fonctionnaires du ministère des Affaires étrangères auraient reçu des pots de vin allant de 7000 à  8000 dollars américains pour délivrer les dits passeports...''

File:Hor Namhong.jpg
SE Hor Namhong, ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale (CC)
Dans son communiqué de presse, le ministère indique que la délivrance des passeports d'officiels se fait dans la transparence et qu'elle concerne les voyages d'officiels, les missions à l'étranger et les formations. Le ministère poursuit en déclarant qu'il a chargé l'ambassade royale du Cambodge à Séoul d'ouvrir une enquête approfondie et de préparer un rapport sur cette affaire et les travailleurs qui seraient concernés. Le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale a également demandé à l'ambassade de la République de Corée à Phnom Penh de coopérer pour éclaircir cette affaire. "...L'Ambassadeur de la République de Corée a promis de contacter immédiatement les autorités compétentes coréennes afin de répondre à la demande du ministère..." indique le communiqué. "...L'information publiée dans le Khmer Times aurait du être soigneusement vérifiée avant sa publication et le ministère portera cette affaire devant le tribunal si le rapport du journal est prouvé sans fondement...'' conclut le communiqué de presse.
Par C. Nika - AKP Phnom Penh, le 25 Février, 2016 -
Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire