vendredi 26 février 2016

Cambodge - ASEAN : Alerte au trafic de drogue

Un rapport publié hier par l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) identifie le Cambodge comme nouvelle plaque tournante du trafic d'héroïne, de méthamphétamine, ainsi que des résidus et composants chimiques utilisés dans leur fabrication. Le rapport examine la croissance rapide de la criminalité transnationale dans la région ASEAN et constaté que l'intégration régionale a malheureusement permis aussi l'extension des réseaux criminels. L'ONUDC estime la criminalité transnationale à travers l'Asie du Sud-Est et en Chine à une valeur marchande d'au moins 100 milliards de dollars par année.

Cambodge - ASEAN : Alerte au trafic de drogue
Les représentants de  l'ONUDC ont  déclaré : ''...Pendant des années, nous avons signalé aux pays concernés que la fabrication, le trafic et l'utilisation des méthamphétamines était préoccupante, notamment en raison d'une population jeune et d'un pouvoir d'achat qui s'est accru. Même si le Cambodge n'a pas un pouvoir d'achat équivalent, le royaume est particulièrement concerné par l'usage des drogues dures bon marché telles le fameux yaba, composé de résidu d’ecstasy et parfois mélangé avec du serpentin anti-moustiques broyé...''. Cette drogue est apparue sur le marché cambodgien à la fin des années 1990. L'UNODC a appelé les pays de l'ASEAN à augmenter de façon drastique les budgets consacrés à la sécurité des frontières  et à plus de vigilance vers la jeunesse confrontée aux problèmes de la drogue.
Pays/territoire : Asia
Enregistrer un commentaire