lundi 29 février 2016

Asie - Technologie : La première montre connectée pour les aveugles

Une start-up coréenne a présenté une montre connectée équipée d'un afficheur en braille rendant le numérique accessible aux aveugles. Dot Inc., l'une des nombreuses sociétés de capital-risque de SK Telecom, l'opérateur coréen de télécommunications, a présenté aujourd'hui au Mobile World Congress de Barcelone sa montre connectée pour les aveugles. C'est la première fois que le produit final est dévoilé au public.

The Dot montre connectée équipée d'un afficheur en braille
© Photo. le site officiel de Dot Inc.
Aujourd'hui, il y environ 285 millions de malvoyants dans le monde, et ce n'est que 5% d'entre eux qui comprennent le braille, un système d'écriture tactile spécial. De plus, la quantité de livres traduits en braille est sans doute insuffisante, tandis que le prix moyen d'un lecteur braille numérique peut atteindre 3.000 euros. Et les applications spéciales, telles que VoiceOver d'Apple, lesquelles lisent les informations à haute voix sont peu discrets en se déplaçant. La start-up sud-coréenne a décidé de réparer cette injustice et a développé Dot, la première montre connectée pour les malvoyants. Le dispositif a trente points braille sur son afficheur en relief. Ses points changent d'une manière spéciale en fournissant aux personnes aveugles toute l'information nécessaire. Dot leur permettra également d'écrire et d'envoyer des messages sans aucune limite.Le gadget sud-coréen est compatible avec les smartphones qui fonctionnent sous les systèmes d'exploitation: iOS et Android. Dot est équipée d'un capteur qui reconnaît l'utilisateur lorsqu'il la touche, en activant automatiquement la montre. Les ingénieurs ont doté la montre d'une fonction alarme, des notifications et d'une connexion Bluetooth.

L'ensemble des modules spéciaux permet de réduit les dimensions du dispositif à une taille portable. Et en moyenne, Dot est capable d'endurer dix heures d'une utilisation active. Les développeurs de ce dispositif ont déclaré que son prix de vente sera autour de 300 euros. "Dot peut devenir un lien privilégié pour eux (les malvoyants, NDLR), pour qu'ils apprennent le braille et accèdent d'eux-mêmes à n'importe quelle information du bout des doigts", a déclaré Eric Kim, le PDG de Dot Inc., dans un entretien pour le site Tech In Asia.
Pays/territoire : South Korea
Enregistrer un commentaire