vendredi 29 janvier 2016

Samdech Hun Sèn : Halte au tabac et à la drogue

Samdech Techo Hun Sèn a exhorté hier les Cambodgiens, en particulier les jeunes, à arrêter de fumer. Le Premier ministre explique sur sa page FaceBook qu' il a commencé à fumer alors qu'il était soldat, le 4 avril 1970, après le coup d’Etat contre Sa Majesté Samdech Preah Norodom Sihanouk. Le Premier ministre poursuit qu'il avait aussi déclaré qu’il avait ,lors du mariage d’une de ses filles, promis d’arrêter de fumer s’il avait un petit-enfant. Il n’avait pas réussi à le faire, même après la naissance de sa petite-fille le 28 janvier 2000.

Samdech Hun Sèn
Samdech Techo Hun Sèn raconte qu’il avait finalement réussi à arrêter de fumer en mars 2014, après avoir essayé de le faire une douzaine de fois. “Je voudrais demander au peuple cambodgien, en particulier aux jeunes, d’arrêter de fumer. J’étais un grand fumeur il y a plus de 40 ans. Enfin, j’ai arrêté de fumer depuis 22 mois. J’espère que le peuple cambodgien pourra le faire pour sa propre santé”, a-t-il conclu.

Un peu plus tard, dans un autre post sur les réseaux sociaux Samdech Hun Sèn publiait : Je tiens à parler de la drogue aujourd'hui. Je demande aux Cambodgiens, surtout aux jeunes, de rester à l'écart de la drogue. Ne pas essayer ou tenter d'utiliser de drogues, elles détruiront  votre santé et votre avenir. S'il vous plaît, sensibilisez vos amis et la communauté. Encore une fois, je demande à tous les ministères autorités compétentes de prendre des mesures sérieuses pour mettre fin à toutes sortes de trafic de drogue dans tout le Royaume. Nous devons tous dire «NON» à la drogue!
Par C. Nika - AKP Phnom Penh, janvier 2016 –
Pays/territoire : Phnom Penh 12000, Cambodia
Enregistrer un commentaire