vendredi 22 janvier 2016

Le pédophile néerlandais en fuite Pieter Ceulen construirait un orphelinat à Siem Reap

Un pédophile néerlandais, ancien banquier, Pieter Ceulen, 60 ans, aurait été vu à plusieurs reprises à Siem Reap ces jours-ci selon le forum Khmer 440. L'homme a fui l'Europe cette semaine après qu'un tribunal d'Anvers l'ait condamné à 19 ans de prison ferme pour avoir sexuellement abusé d'enfants aux Philippines et au Cambodge.

Pieter Ceulen. Photo Khmer 440
Selon la presse belge, le tribunal d'Anvers a condamné Pieter Ceulen à dix-neuf ans de prison alors que l'accusé n'était pas présent à l'audience. Le tribunal a donc ordonné son arrestation immédiate. Ceulen avait été arrêté durant l'été 2012 par la police locale d'Anvers, après une alerte du FBI. A son domicile, la police avait alors découvert une énorme quantité de pornographie enfantine sur son ordinateur. Le tribunal a pu prouver que les enfants tant aux Philippines qu'au Cambodge avaient été abusés sexuellement, y compris ses propres trois filles d'adoption d’origine cambodgienne. Il avait également filmé les abus et partagé les films avec d'autres pédophiles. Le pervers possédait 700 gigaoctets de pornographie juvénile en sa possession, une collection sur laquelle il aurait ''travaillé'' pendant quinze ans. "Il veut probablement échapper à sa punition", a déclaré le procureur après que le tribunal ait prononcé sa sentence et appris que l'accusé préparait sa fuite.Selon des sources locales relayées par Khmer 440, Ceulen effectue des visites régulières à Siem Reap, où il se dit qu'il possède une villa de luxe et entretient des liens étroits avec un hôtel de la place. Les sources affirment également qu'il est une figure bien connue à Siem Reap, où il serait impliqué dans un projet  de construction d'un orphelinat !!! En Belgique, l'homme avait déjà parrainé des musées, et en 2001, il avait  même fait don de 25.000 euros à la police d'Anvers pour construire une salle d'interrogatoire pour les victimes d'abus sexuels....
Pays/territoire : Krong Siem Reap, Cambodia
Enregistrer un commentaire