jeudi 17 décembre 2015

Pollution : Les Chinois achètent de l'air

La pollution qui sévit à en Chine, et particulièrement à Pékin, avec des niveaux d'alerte jamais atteints, fait aussi le bonheur des opportunistes qui ont su rapidement tirer profit de ces alertes environnementales en proposant à la vente des bouteilles d'air frais. Un concept qui marche plutôt bien puisque les ventes de la start-up canadienne Vitality Air, créée seulement l'année dernière,ont été multipliées par huit ces dernières semaines.

A Chinese woman wears a mask connected to a filter in Beijing, China
Photo: Kevin Frayer/Getty Images
Les fondateurs de la société, qui vendent leur air venu des montagnes du Canada à un prix cinquante fois plus élevé que l'eau minérale, avouent avoir proposé ce produit sans vraiment anticiper que la demande serait aussi rapide et aussi importante : Nous avons commencé cela comme une plaisanterie et nous nous sommes aperçus qu'il y avait un vrai marché pour ce produit...déclarent-ils. Leurs mini bonbonnes d'air pur sont vendues en Inde, au Moyen Orient, mais la Chine reste leur plus gros marché à l'export.

Banff Air 3
19 $ pour une canette ordinaire
Concernant la gamme des différents produits, peu accessibles au ''Pékinois'' commun, les associés avouent viser la clientèle aisée, arguant que ''l'air pur est devenu un luxe''....L'histoire ne dit pas si les gentils cyniques ont suivi de prés les négociations de la Cop 21.
Pays/territoire : China
Enregistrer un commentaire