mercredi 30 décembre 2015

Ning ou la passion modèle

Elle se prénomme en réalité Sotheara Mam, mais ses amis la surnomment Ning. Âgée de vingt-trois ans, Ning est une artiste, dessinatrice de mode, qui vient de dévoiler ses meilleures créations lors du défilé ''OPULENCE'' organisé au Raffles peu avant ces fêtes de fin d'année. Née d'une mère cambodgienne et d'un père français à Kampong Cham, Ning est une jeune femme jolie, ambitieuse et animée par une seule passion : l'art de la mode.

Sotheara Mam
En cette après-midi de décembre, Ning est à quelques heures de son premier défilé majeur, un événement qui est aussi la fin d'une étape de sa vie, à savoir ses deux ans passés au Rafles International College, un établissement proposant des formations de deux ans principalement axées sur la mode et le design. A cette occasion, la jeune femme ne montre aucun stress, s'affaire, passe du vestiaire à l'estrade, vérifie le maquillage de ses mannequins, effectue encore quelques retouches. Ils sont trois élèves en fin de formation qui vont affronter ce soir le verdit du public, mais l'ambiance est bon enfant, les futurs designers du Cambodge ne connaissent pas encore les coulisses et dessous d'un milieu parfois difficiles et ingrat, et où la concurrence devient rude.

Ning backstage
Dernières retouches
Dernières retouches
Sur son style et ses influences artistiques, Ning s'explique : ''...J'ai une double culture, c'est un avantage dans les métiers de la création. Mon coté français m'oriente vers la liberté et l'originalité alors que le Cambodge m'offre un art ancestral immensément riche de dessins, couleurs et représentations uniques. Il semble évident que mes créations reflètent un métissage des cultures...et j'entends en profiter...''

Création de Ning
Création de Ning
Création de Ning
Création de Ning
Puis, d'ajouter avec les yeux rieurs : ''...Je suis contente d'être métisse et j'essaye de m'imprégner du meilleur de mes deux cultures, dans mon travail, dans ma vie de tous les jours, même si, parfois, je trouve ma façon de parler khmère un peu chaotique...''. Après une dernière répétition du défilé, Ning s'éclipse alors que la salle se remplit d'un public essentiellement composé de parents, amis, professeurs et journalistes. La collection de Ning fera l'ouverture de l’évènement. Le public découvre alors des créations de grands drapés colorés alternant avec broderies et dorures bien exotiques, élégamment dévoilées à un public ravi et quelque peu surpris par ce mélange des genres étonnamment bien maîtrisé pour une si jeune créatrice.

Création de Ning pour la soirée Opulence
Création de Ning pour la soirée Opulence
Création de Ning pour la soirée Opulence
Ning et l'un de ses modèles
Ning et l'un de ses modèles
Après le défilé qui aura duré une dizaine de minutes, vient alors un moment un peu plus scolaire, celui de la remise des diplômes. Ning redevient alors une jeune étudiante au regard un peu plus songeur, partagée peut-être entre ces souvenirs d'école qui pour beaucoup d'entre nous marquent les meilleures années de notre vie avant d'affronter la vie active. Ning garde la tête sur les épaules : ''...Je sais que je n'ai pas choisi une voie facile, c'est un domaine avec peu d'élus et beaucoup de concurrence. Je resterai prudente et m'orienterai peut-être vers une double activité qui me permettrait de ne pas être totalement dépendante de ma passion...''. A la question presque trop évidente de savoir si la scène et les défilés la tentent, elle avance: ''...J'ai déjà fait un peu de modeling, mais ce n'est pas ce qui m’intéresse le plus. Un modèle est un acteur, quelqu'un qui endosse le personnage que vous lui donnez, qui doit faire corps avec votre création, c'est un exercice difficile mais je préfère infiniment plus le processus de création, donner corps à une vision, à une idée, c'est vraiment excitant....''.

Ning avant la remise des diplômes
Vient ensuite le moment des interviews et séances photo auxquelles la jeune femme se livre avec simplicité et décontraction. Après quelques minutes, Ning rejoint ses camarades de classe, dans quelques semaines elle devra se trouver un stage dans une entreprise ainsi que sa formation l'exige avant ses premiers pas dans la profession. Mais, pour l'instant, après le succès de son défilé qu'elle sait savourer avec humilité, seuls comptent ses derniers moments d'étudiante entourée de ses amies, des projets et des sourires plein la tête...

Ning avec la presse
Ning avec la presse
Sotheara Mam
Pays/territoire : Phnom Penh, Cambodia
Enregistrer un commentaire