mardi 8 décembre 2015

Environnement : Pollution - Après la Chine, L'inde

NDLR : La Cop 21 et ses bonnes intentions ont largement focalisé sur la Chine plus gros pollueur de la planète. Vrai, que la Chine fournit une bonne partie des besoins du monde industriel en énergie issue du charbon et qu'il est pratique de lui faire porter le chapeau.. Néanmoins, la collecte de chiffres ci-dessous, extraits de différents rapports, montre qu'il est envisageable d'inverser la tendance polluante. Mais, on oubliera probablement que, selon ces mêmes estimations, la Chine devrait, dans quelques décennies, donner sa place à l'autre géant en grande demande d'énergie : L'inde...

Malgré des avancées dans le développement de sources d'énergie renouvelables, la Chine restera le plus gros producteur et consommateur de charbon au monde pour les 25 prochaines années, estiment les experts internationaux. L'Agence internationale de l'énergie basée à Paris (AIE) a déclaré toutefois dans un rapport récent que les énergies renouvelables comme le solaire, l'éolien et l'énergie nucléaire fourniront près d'un tiers de la puissance énergétique de la Chine en 2040.

china-coal-workers-datong-nov20-2015.jpg
RFA - AFP
L'influence des émissions de la Chine sur le réchauffement climatique sera à son maximum dans une première phase et ne pourrait commencer à disparaître que lentement et progressivement au cours de la période prévue, car elle devra aussi poursuivre sa transition vers une économie plus orientée vers les services induisant aussi des taux de croissance plus lents. Le rapport World Energy Outlook de l'AIE a détourné son attention de la Chine pour se tourner vers l'Inde pour la première fois, notant l'impact de facteurs tels que le développement industriel et les besoins d'environ 240 millions de personnes qui manquent encore d'accès à l'électricité. L'Inde devrait prendre le relais de la Chine comme principale source de croissance de la consommation mondiale de charbon, avec une augmentation prévue du double pour la période 2020-2040, indique le rapport.

Cela constituera une source supplémentaire non négligeable de dioxyde de carbone (CO2), qui dépasserait les États-Unis en 2035. En 2013, le charbon représentait 29 % de l'énergie mondiale, et 46 % pour cent de s émissions de dioxyde de carbone (CO2), indiquait aussi l'agence dans un précédent rapport. Comme en Chine précédemment, l'Inde a fait valoir que ses émissions sont proportionnellement beaucoup moins importantes que celles des pays industrialisés. Sur une base par habitant, l'Inde émet environ un dixième de ce que les Etats-Unis produisent, indique le rapport. "Tous les chiffres semblent indiquer que l'Inde sera le pays numéro un en termes de consommation de charbon dans le monde entier». Mais les prévisions indique que ce changement de ''leader'' devrait prendre un certain temps. En 2040, la Chine sera toujours en train de brûler deux fois plus de charbon que l'Inde et sept fois plus que les Etats-Unis, selon les estimations des experts. La part de la Chine des émissions mondiales de CO2 diminuera seulement de 27,4 pour cent en 2020 à 24,9 pour cent en 2040.
Pays/territoire : China
Enregistrer un commentaire