vendredi 6 novembre 2015

Revue : Nord Laos - Sing paradis perdu

NDLR : Très beau texte d'Elia Imberdis, ancien reporter de Géo Magazine, Le Monde et l'Express. L'auteur y décrit son voyage dans cette contrée du Laos qui semble définitivement perdre son âme avec une vraie qualité d'écriture et un sens du récit qui rendent cette lecture captivante, presque trop courte.

Nord Laos - Sing . Photo Wiki Commons
Nord Laos - Sing . Photo Wiki Commons
Extrait : 
En 98, "Sing", comme la plupart des villages laotiens, vivait au rythme du bus retardataire et des échoppes obscures, éclairées à la bougie, pas plus grandes que des armoires, où l’on trouvait le strict nécessaire, des tongs, des épingles à nourrices, du savon brun et des cuillères en métal, fabriquées avec les carcasses des bombardiers américains. L’air tiède, y était alourdi  par la pluie et ses fortes odeurs : le sang des buffles servi à la louche, le nuoc mân macéré et le phô, la soupe chaude servie dans des bols que l’on serrait entre ses mains,  côte à côte avec les timides Yao . Fascinés par la beauté des paysages et l’authenticité des lieux on rêvait de s’installer dans une bicoque de bambous assemblés par des lianes, se nourrissant de riz gluant, de la somnolence et de l’état d’esprit ambiant.  Il n’aura fallu que cinq ans pour constater que  « Sing » était devenu un second Golden Triangle thaïlandais, même si les touristes ne s’y font pas encore photographier en costume ethnique, comme à Chiang Maï. Lire la suite...
Pays/territoire : Laos
Enregistrer un commentaire