mercredi 2 décembre 2015

Photographie : Festival Photo d’Angkor - La onzième édition ouvre ses portes le 05 Décembre

Cette édition proposera plusieurs thématiques qui passeront d’abord par l’émotion d’une actualité difficile, comme les migrations humaine qui commencent à peine, avec le travail de Christopher Archambault sur les Rohingyas, puis ces exodes de gens fuyant la guerre qu’ on retrouve en Grèce, avec un travail très fort du photographe Zalmai , ou encore les femmes soldats du Kurdistan Syrien, un très beau travail de Maryam Ashrafi ; et notre actualité au  Cambodge avec les photos de l’E F E O, que nous montrons en exclusivité pour cette onzième édition, avec un choix de photo anciennes et inédites, qui témoignent de décennies de travail archéologique effectué par les chercheurs de cette école ; un choix et une scénographie, à découvrir dans les jardin de l’Ecole Française d’Extrême Orient.

©Christophe Archambault AFP
John Vink , de l’agence Magnum, nous fera découvrir par une ballade en noir et blanc, le processus de la culture du riz  dans la plus pure tradition Khmère. Un travail de nature à transcender l’âme khmère.  Viendront ensuite Marlys Vigneau, et son ‘’Phnom Penh of the Future’’ et,  enfin, Mak Remissa nous propulsera dans son monde si particulier, avec une description de la chute de Phnom Penh, reconstituée en carton pâte, montrant des scènes de vie de cette époque perturbée par la  guerre. Comme à son habitude, Mak Remissa livre un  très beau travail, tout en finesse sur un sujet toujours présent dans la mémoire collective cambodgienne.

©Gabi Ben Avraham
Enfin,  durant la soirée des projections ‘’Impact Projet’’, parmi les sujets proposant des centaines de photographes, nous découvrirons le travail d’une ONG, ‘’Global Roots’’, partenaire de ‘’Lac Clinic’’ qui tente d’introduire des jardins flottants pour les populations vivant sur le lac Tonle sap. Une initiative visant à permettre de produire une alimentation plus riche en minéraux et vitamines pour ces populations vivant et se nourrissant quasi-exclusivement de la pêche. Le festival accueille comme chaque Année, les ateliers photos professionnels, spécifiquement destinés aux jeunes photographes asiatiques. Ces ateliers facilitent l’échange et le partage, entre générations.  Les travaux de ces ateliers seront montrés durant la soirée de clôture.

©Zalmai HRW
Et encore une onzième année, pour vous montrer que la photo est aussi un formidable moyen de nous informer, de passer des émotions, des coups de gueules, et de partager l’amour que nous portons tous pour les photographes. À Samedi !
Demandez le programme !
Texte par J.Y Navel - Festival Photo d’Angkor
Pays/territoire : Krong Siem Reap, Cambodia
Enregistrer un commentaire