vendredi 20 novembre 2015

IFC : Dire l'histoire des Khmers rouges en bande-dessinée - rencontre avec TIAN

En décembre, l’Institut français invite l’auteur de bande-dessinée français d’origine cambodgienne Tian pour un séjour à Phnom Penh, au cours duquel il présentera une exposition autour de sa trilogie L’année du lièvre, qui retrace l’histoire de sa famille pendant le régime des Khmers rouges. Il participera également à une discussion ouverte au public, et animera des ateliers organisés en partenariat avec les associations Sipar, Phare Ponleu Selpak et Our Books.

Tian 
Tian naît au Cambodge en avril 1975, trois jours après la prise du pouvoir par les Khmers rouges. Il arrive en France avec ses parents en 1980 et vit en région lyonnaise, puis rejoint Strasbourg et son école des arts décoratifs. Après avoir obtenu son diplôme, en 2001, il retourne pour la première fois au Cambodge et y donne des cours de dessin dans le cadre d'un projet humanitaire qu'il a conçu avec une ONG. Par la suite, il travaille pour la presse jeunesse, œuvre pour Bayard et «Capsule cosmique», prend part à des collectifs comme l'Institut Pacôme, enseigne les arts plastiques, pratique la gravure et la sérigraphie... La volonté de raconter ce que sa famille a vécu en 1975, « l'année du Lièvre », le conduit à voyager de nombreuses fois dans son pays natal et à recueillir les témoignages de ses proches. Il commence alors une trilogie, L’année du lièvre, qui fait le récit sensible, à hauteur d'homme, de la vie sous le régime sanguinaire des Khmers rouges.


Les deux premiers tomes de L’Année du lièvre, parus aux éditions Gallimard, ont reçu un excellent accueil critique en France. Alors que le troisième tome est en cours de préparation, l’Institut français du Cambodge invite Tian, et organise avec lui une exposition retraçant la conception de L’année du lièvre, depuis les premiers croquis jusqu’aux planches finales. « Cette invitation est une très belle opportunité pour me reconnecter avec mon pays, et aussi pour faire partager mon témoignage avec le public khmer. C'est également une forme de reconnaissance pour mon travail d'auteur et dessinateur de bande-dessinée », explique Tian. Cette exposition démarre le 10 décembre (vernissage jeudi 10 décembre à 18h30) et sera visible jusqu’au 16 janvier 2016.

Une discussion avec Tian, suivie d’une séance de dédicace à la librairie Carnets d’Asie, sera également proposée le mardi 15 décembre. L’auteur y parlera du travail de reconstitution de l’histoire familiale et de l’Histoire du Kampuchéa démocratique, qu’il a mené pour L’année du lièvre. Comment a-t-il reconstitué le quotidien de cette période sanguinaire ? Quels furent ses choix graphiques, notamment pour illustrer la propagande khmère rouge ? Cette discussion, ouverte à un large public, aura lieu en français, avec une traduction simultanée en khmer et en anglais.

Lors de son séjour au Cambodge, Tian participera également à des ateliers organisés par l’Institut français en partenariat avec les associations Sipar, Our Books, et Phare Ponleu Selpak. Les premiers ateliers auront lieu les 8 et 9 décembre à l’Institut français de Phnom Penh et aborderont aussi bien les techniques d’illustration, que celle de l’élaboration d’un scénario. Ils réuniront des illustrateurs des réseaux du Sipar et de Our Books. Un troisième atelier de bande-dessinée sur la thématique des fantômes se tiendra à Battamban le 17 décembre pour les élèves de 1ère et 2ème année de professionnalisation de l’école d’art appliqués de Phare Ponleu Selpak. « Le travail de SIPAR, Our Books et Phare Ponleu Selpa montre à quel point il est important de se mobiliser pour diffuser et transmettre la culture sous toutes se formes. J'espère être dans la même dynamique en proposant un atelier ouvert et ludique autour de mon activité artistique. Je suis donc impatient et curieux de connaître ces trois organisations à travers les ateliers proposés. Ce premier contact va peut-être rebondir sur des opportunités de collaborations », témoigne Tian.

Enfin, Tian interviendra également le 12 décembre pendant le Salon du livre au Cambodge, dont l’Institut français du Cambodge est partenaire. « J'espère que ce sera, comme pour les événements organisés à l’Institut français, une belle occasion de rencontrer le public cambodgien et d’échanger avec eux sur la façon dont ils perçoivent mon travail ».
Pays/territoire : Phnom Penh, Cambodia
Enregistrer un commentaire