jeudi 8 octobre 2015

Le Laos confirme la construction de Don Sahong

Le vice-Premier ministre laotien chargé des affaires économiques, Somsavat Lengsavad, a reconfirmé la position de son gouvernement sur la construction du barrage hydroélectrique de Don Sahong. Parlant aux journalistes après son entretien avec Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn, tenu hier après-midi au Palais de la Paix, à Phnom Penh, Somsavat Lengsavad a déclaré que le gouvernement laotien ne poursuivrait  pas un projet de nature à affecter les pays limitrophes. Le projet hydroélectrique de Don Sahong ne sera pas un barrage pour arrêter l’écoulement des eaux, mais un barrage hydroélectrique avec un débit qui ne sera pas modifié, a-t-il expliqué...

Hun Sèn et Somsavat Lengsavad
Hun Sèn et Somsavat Lengsavad
Le Laos, le Cambodge et le Vietnam sont les pays voisins, donc le Laos n’a pas l’intention de les détruire, a dit Somsavat Lengsavad, soulignant que les trois pays poursuivront leur bonne entente traditionnelle pour un progrès commun. Somsavat Lengsavad a aussi encouragé les journalistes cambodgiens à effectuer une visite de terrain au chantier de construction. Le barrage hydroélectrique de Don Sahong est l’un des projets controversés de développement dans le bassin du Mékong. Il se situe dans la zone Siphandone (chutes de Khone) dans le sud du Laos, à moins de deux km de la frontière Laos-Cambodge. Ce projet a été récemment approuvé par l’Assemblée nationale du Laos et pourrait commencer à la fin de cette année.
Article en khmer par Chim Nary
Article en français par C. Nika - AKP Phnom Penh,  octobre 2015 –
Pays/territoire : Laos
Enregistrer un commentaire