jeudi 29 octobre 2015

Le Cambodge et la France signent six accords de coopération

Le gouvernement royal du Cambodge et le gouvernement français ont conclu à Paris six documents de coopération pour renforcer encore davantage leur coopération. La cérémonie de signature a eu lieu sous la présidence de Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn, Premier ministre du Royaume du Cambodge, et Laurent Fabius, ministre français des Affaires étrangères et du Développement international, suite à leur entretien, a rapporté la Télévision nationale du Cambodge (TVK).

237
Le Premier ministre cambodgien, Hun Sèn , et Laurent Fabius, ministre français des Affaires étrangères et du Développement international, président la cérémonie de signature de six accords de coopération entre le Cambodge et la France, suite à leur entretien tenu le 26 octobre, à Paris. Photo TVK / AKP
La Convention de financement d’un projet d’amélioration du service de l’eau potable à Siem Reap de 9 millions d’euros, la Convention de la création d’école nationale de formation aux métiers du tourisme et de l’industrie d’hôtel à Phnom Penh et Sihanouk-ville de 11 millions d’euros, et la Convention sur le Programme de développement du secteur de l’éducation et de formation technique et professionnelle de 14 millions d’euros ont été signées par Vongsey Vissoth, secrétaire d’Etat cambodgien à l’Economie et aux Finances; Jacques Moineville, directeur général de l’Agence Française de Développement (AFD); et Jean-Claude Poimboeuf, ambassadeur français au Cambodge.

En outre, la Convention de financement de l’extension du réseau électrique national dans les régions de Koh Kong, Kampong Cham et Kratié de 70 millions d’euros a été signée par Keo Ratanak, directeur général d’Electricité du Cambodge (EDC), et Jacques Moineville. La Convention d’extradition entre le Gouvernement du Royaume du Cambodge et le Gouvernement de la République française a été signée par Ang Vong Vathana, ministre cambodgien de la Justice, et Christiane Taubira, ministre français de la Justice; tandis que la Convention de Dépôt croisé d’œuvres par Prak Sovannara, directeur général du Patrimoine, et Kong Virak, directeur du Musée, ministère de la Culture et des Beaux-Arts du Cambodge, avec le directeur du Musée Guimet de la France.
Par C. Nika - AKP Phnom Penh, octobre 2015 –
Pays/territoire : France
Enregistrer un commentaire