dimanche 4 octobre 2015

Circulation routière : Le pire à venir ?

NDLR : Dépassements dangereux, conduite en état d'ivresse, pas de port du casque, transports en commun surchargés, diagonale du fou, vitesse excessive, laxisme...même si l'arsenal législatif et réglementaire destiné à enrayer la courbe affolante du nombre d'accidents de la route, chacun peut interpréter à sa façon les dispositifs éducatifs et répressifs qui accompagnent ou devraient accompagner les mesures gouvernementales. A voir l'effet assez peu direct des récentes dispositions concernant le port du casque et le nombre de passagers minimum autorisé sur les deux roues...de nombreuses questions se posent et risquent de continuer à se poser pendant longtemps...

AKP :
Le nombre de décès sur la route au Cambodge pourrait atteindre le chiffre record de 3.200 victimes par an en 2020 si aucune mesure de prévention n’était prise en considération, indique un rapport récent du Comité national de la sécurité routière. L’accident de la route est une tragédie affectant le développement social, a déclaré Trâm Iv Tek, ministre des Travaux publics et des Transports, au cours d’un séminaire sur la diffusion du Rapport annuel sur les accidents de la circulation au Cambodge en 2014, tenu le 30 septembre à Phnom Penh.

Motos dans Phnom Penh
Le ministre a néanmoins souligné l'attention du gouvernement royal du Cambodge en faveur des accidents de la route en rappelant la politique et le plan d’action sur la sécurité routière pour la période 2011-2020 visant à réduire le taux de mortalité à 50% (environ 1.600 personnes) vers 2020.

Trâm Iv Tek, ministre des Travaux publics et des Transports
Trâm Iv Tek, ministre des Travaux publics et des Transports
D’après le rapport, le cas de morts, le plus souvent et élevé, se traduit généralement le dimanche, de 18h à 20h, et 69% de victimes sont morts sur place, 24% à l’hôpital et le reste en transportation. A noter que l’année dernière, 4.645 cas d’accidents de la circulation ont été enregistrés à travers le pays, tuant 2.226 personnes et en blessant 6.005 autres.
Par Chan Séng - AKP Phnom Penh, octobre 2015 –
Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire