mercredi 7 octobre 2015

Appel du ministre de la Santé : Stop aux crèmes blanchissantes

Mâm Bunheng, ministre cambodgien de la Santé, a appelé les gens à cesser d’utiliser les crèmes pour blanchir la peau car elles sont très dangereuses pour leur santé. Le ministre a lancé cet appel alors qu'il présidait la cérémonie de destruction de 1,967 kg de médicaments contrefaits tenue hier à Phnom Penh.
Mâm Bunheng
Mâm Bunheng
Le ministère de la Santé a déclaré poursuivre sa campagne de lutte contre la circulation des crèmes pour blanchir la peau, a dit Mâm Bunheng, ajoutant que ces crèmes peuvent provoquer de graves troubles de la santé, et en particulier de la peau. Pour sa part, Ang Vong Vathana, ministre de la Justice, a ajouté que les vendeurs de produits contrefaits feraient face à une peine de prison de 5 à 10 ans et à une amende entre 20 et 50 millions de riels. 
Par C. Nika - AKP Phnom Penh, octobre 2015 –
Pays/territoire : Phnom Penh, Cambodia
Enregistrer un commentaire