mardi 29 septembre 2015

Hun Sen à l'ONU :Cambodge en pleine croissance, subventions supplémentaires et droits des femmes

NDLR : Au travers de trois dépêches gouvernementales ci-dessous, Hun Sèn rappelle les points essentiels de son intervention de ces derniers jours à l'ONU. Discours assez longs comme il les affectionne, et  aux arguments plutôt récurrents et parfois généralistes durant lesquels le premier ministre a développé trois points essentiels selon lui : les progrès du Cambodge en matière de paix et de développement, la nécessité d'être appuyé financièrement dans une étape supplémentaire de la croissance et les droits des femmes.

Droits des femmes :
Hun Sèn, Premier ministre du Royaume du Cambodge, a prononcé un discours sur l’égalité des sexes lors de la Réunion des dirigeants mondiaux sur l’égalité des genres et l’émancipation des femmes. Samdech Techo Hun Sèn a appelé les dirigeants présents à focaliser sur plusieurs point-clés concernant ce problème de société.

Samdech Techo Hun Sèn. Photo AKP / KTV
Le premier ministre a rappelé combien il était important d'investir sur des programmes destinés à renforcer l'émancipation des femmes, particulièrement en Asie. Il a également insisté sur les droits des femmes ainsi que sur leur participation nécessaire dans les prise de décision à tous les niveaux. Hun Sèn a proposé de renforcer les mécanismes permettant aux femmes d'accéder à plus de responsabilités dans la vie sociale, économique et financière. Samdech Techo Hun Sèn a aussi souligné la participation active du Cambodge avec les Etats membres de l’ONU dans la mise en œuvre des politiques, des stratégies et des plans d’action pour promouvoir l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes. Le premier ministre n'a pas manqué de souligner que le Cambodge était largement impliqué dans ces programmes.

Plus de soutien financier aux pays en développement :
Hun Sèn, Premier ministre du Royaume du Cambodge, a appelé, lors de son discours à L'ONU, les pays développés à continuer d’accorder des aides financières aux pays pauvres qui atteignent un palier supplémentaire dans leur développement.''...Le Cambodge souhaite la poursuite du soutien financier des autres nations pour aider le Royaume dans une étape de développement qui devrait à terme lui permettre d'être compétitif sur le marché international...'' a déclaré le premier ministre.

Samdech Techo Hun Sèn. Photo AKP / KTV
Samdech Techo Hun Sèn. Photo AKP / KTV
Le Cambodge est fier de ses progrès :
Le Cambodge est fier de ses avancées durant ces deux dernières décennies, en particulier de son succès dans le maintien de la paix entière, de la stabilité politique solide, de la bonne sécurité, de l’ordre public, et de la forte croissance économique de 7,7% par an en moyenne. C’est ce qu’a souligné le Premier ministre cambodgien, Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn dans son discours d’ouverture le 26 septembre (heure locale à New York) au Sommet de l’ONU pour l’adoption du programme de développement pour l’après-2015 tenu au siège de l’ONU à New York.
Le taux de pauvreté au Cambodge a considérablement diminué de plus de 53% en 2004 à seulement 16% en 2013, a indiqué Samdech Techo Hun Sèn, précisant que le Cambodge a ainsi atteint les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) sur la réduction de la pauvreté et d’autres affaires sociales avant la date fixée de 2015. D’autres objectifs restants devraient être également réalisés vers fin de cette année, a ajouté le chef du gouvernement cambodgien. Selon lui, le Cambodge est en train de s’avancer vers une autre étape de développement. “A cet égard, le gouvernement royal du Cambodge trouve que les 17 objectifs de développement durable (ODD), fixés sur la base des OMD, sont raisonnables pour le contexte du Cambodge”, a-t-il dit.
Par C. Nika - AKP septembre 2015
Pays/territoire : New York, NY, USA
Enregistrer un commentaire