jeudi 10 septembre 2015

Déclaration télévisée d' Hun Sèn sur le contentieux frontalier

Hun Sèn, premier ministre du Royaume du Cambodge, a fait hier après-midi une déclaration télévisée spéciale sur les problèmes liés aux cartes frontalières entre le Royaume du Cambodge et la République socialiste du Vietnam. La question des cartes est devenue un sujet politique sensible ces dernières semaines, a déclaré le chef du gouvernement  durant un discours de plus de trois heures. Le premier ministre n'a pas manqué de souligner les tentatives de récupération effectuées, selon lui, par certains membres de l'opposition à des fins purement politiciennes.

Hun Sèn, premier ministre du Royaume du Cambodge, a fait hier après-midi une déclaration télévisée spéciale sur les problèmes liés aux cartes frontalières entre le Royaume du Cambodge et la République socialiste du Vietnam. La question des cartes est devenue un sujet politique sensible ces dernières semaines, a déclaré le chef du gouvernement  durant un discours de plus de trois heures. Le premier ministre n'a pas manqué de souligner les tentatives de récupération effectuées, selon lui, par certains membres de l'opposition à des fins purement politiciennes.
Hun Sèn. Photo AKP
Samdech Techo Hun Sèn a également mis en garde les dirigeants du Parti de sauvetage national du Cambodge (CNRP), parti d’opposition, sur la question des cartes. “Comment pourraient-ils (CNRP) être responsables devant la loi si des événements tels que des conflits meurtriers , des affrontements à la frontière, etc. étaient survenus éventuellement à cause de leur appel à manifester?” s’est-il interrogé. En agissant ainsi, a souligné l'homme fort du régime, le CNRP s'est discrédité et a insulté la loi, mais aussi le Roi et les institutions. Enfin, Samdech Techo Hun Sèn a souligné que le patriotisme n’était pas le droit exclusif d’un individu ou d’un Parti politique, mais que la défense de la souveraineté nationale et de l’intégrité territoriale était le droit et l’obligation de chaque citoyen cambodgien.
Par C. Nika - AKP Phnom Penh, septembre 2015 –
Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire