mardi 18 août 2015

Soutien de l’Union Européenne aux CETC et à l’éducation sur le génocide

Dix millions d’euros pour soutenir les Chambres extraordinaires 

L’Union européenne (UE) a décidé d’apporter une contribution supplémentaire de 10 millions d’euros pour soutenir les Chambres extraordinaires au sein des tribunaux cambodgiens (CETC), et également promouvoir l’éducation sur le génocide au Cambodge. 

Fiona Ramsey, chargée d’affaires p.i.
de la délégation de l’UE au Cambodge
Huit millions et neuf cent mille euros seront utilisés pour soutenir les composantes nationales et internationales des CETC. Le reste (1,1 million d’euros) sera destiné à l’éducation sur le génocide. Ceci constitue une aide pour encourager la préservation de la mémoire historique collective et individuelle, indique le communiqué. “Cette nouvelle contribution aux CETC est une nouvelle preuve de la détermination de l’UE pour améliorer la bonne gouvernance et l’Etat de droit au Cambodge ainsi que pour rehausser les normes dans l’administration de la justice et pour lutter contre l’impunité dans ce pays”, a déclaré Madame Fiona Ramsey, chargée d’affaires p.i. de la délégation de l’UE au Cambodge. La contribution de l’UE sera gérée par le Bureau des Nations Unies pour les services d’appui aux projets (UNOPS) en étroite collaboration avec le Département des affaires économiques et sociales des Nations Unies (DAES), précise le communiqué. Avec cette nouvelle contribution, le soutien de l’UE aux CETC totalise maintenant plus de 17,3 millions d’euros durant ces neuf dernières années (depuis 2007). Jusqu’à présent, l’UE et les Etats membres de l’UE ont contribué aux CETC environ 55 millions de dollars américains, soit 26% des contributions totales. Cela rend l’UE et les Etats membres de l’UE le deuxième plus grand bailleur de fonds aux CETC.
Par C. Nika - AKP Phnom Penh, août 2015 –
Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire