lundi 24 août 2015

Contentieux frontalier...mesures pénales envisagées contre les détracteurs

Hun Sèn lance un avertissement

NDLR : Probablement excédé par un litige qui n'en finit pas et une polémique devenue, à tort ou à raison, enjeu politique, le premier ministre met en garde ceux qui douteraient de la bonne foi du gouvernement dans sa volonté de trouver une solution au sujet des délimitations frontalières avec le voisin vietnamien.

Dépêche AKP :  Le PM ordonne aux autorités de prendre des mesures contre ceux qui ont accusé le gouvernement d’utiliser de fausses cartes

Hun Sèn
Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn, Premier ministre du Royaume du Cambodge, a ordonné aux autorités compétentes au niveau national et sous-national de prendre des mesures légales immédiates contre n’importe quel groupe ou individu qui accuserait le gouvernement royal d’avoir utilisé de fausses cartes dans la démarcation frontalière avec les pays voisins. Ceux qui ont insulté le Roi et les institutions nationales seront également soumis à une action en justice, indique un communiqué de presse de l’Unité de presse et de réaction rapide du Conseil des ministres rendu public après sa session hebdomadaire tenue vendredi au Palais de la Paix, à Phnom Penh. Le chef du gouvernement royal a profité de cette occasion pour remercier le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, pour avoir prêté les dix-huit pièces de la carte UTM à l’échelle 1/100.000 au Cambodge.
Par C. Nika - AKP Phnom Penh, août 2015 –
Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire