samedi 25 juillet 2015

S.E Sok An veut plus d'investisseurs chinois dans le riz cambodgien

Le Cambodge demande des investissements chinois dans la riziculture à Takéo

Le vice-Premier ministre Sok An, ministre du Conseil des ministres, a encouragé les compagnies chinoises de la ville de Xiangyang, province chinoise du Hubei, à investir dans la riziculture dans la province de Takéo, province qui dispose chaque année de 500.000 tonnes de riz excédentaire. C’est ce qu’a rapporté Ek Tha, directeur adjoint du Département de presse du Conseil des ministres, à l’issue de l’entretien entre le vice-Premier ministre Sok An et Qin Jun, gouverneur de Xiangyang.


Sok An a informé son hôte de la  politique agricole du gouvernement royal et en particulier de sa politique d’exportation du riz décortiqué et non décortiqué. La province de Takéo est devenue la plus grande province productrice de riz avec 500.000 tonnes de riz excédentaire chaque année, a souligné le vice-Premier ministre cambodgien. Sok An a, par ailleurs, mis l’accent sur le potentiel de l’élevage dans la province de Takéo. Qin Jun a, de son côté, exprimé l’intérêt des compagnies chinoises à la coopération dans la production de riz à Takéo et que la partie chinoise ferait de son mieux en faveur des intérêts mutuels des paysans cambodgiens et des compagnies chinoises. Le jour suivant, la partie chinoise s’est rendue à Takéo pour signer un accord de jumelage entre la province cambodgienne de Takéo et la province chinoise du Hubei.
Par Chea Pharith - AKP Phnom Penh, juillet 2015 –
Pays/territoire : Takéo, Cambodia
Enregistrer un commentaire