mardi 7 juillet 2015

Projet de loi sur le contrôle des loyers

Contrôle des loyers

L’Assemblée nationale (AN) du Cambodge a, dans sa session tenue ce matin sous la présidence de Samdech Héng Samrin, président de l’AN, approuvé le projet de loi sur le contrôle des loyers. Quelque 102 des 104 députés présents à cette session parlementaire ont voté pour le projet de loi visant à protéger tant les propriétaires que les locataires. Cette initiative vient suite aux discussions de février au cours desquelles avaient été évoquées les difficultés des ouvrières du textile qui, si elles devaient voir leurs salaires augmenter, risquaient aussi de voir leur loyer augmenter également à l'initiative de propriétaires parfois peu scrupuleux.


Cette loi, composée de 4 chapitres et 11 articles, a été rédigée conjointement par les groupes de travail du Parti du Peuple Cambodgien (PPC) et du Parti de sauvetage national du Cambodge (CNRP), suite au discours public du Premier ministre Hun Sèn en février 2015. Il y a environ 90.500 chambres louées à travers la capitale de Phnom Penh. La plupart des locataires sont des ouvriers de la confection qui souvent se regroupent à plusieurs pour minimiser l'impact du coût de leur loyer, des étudiants, et des employés de la société civile.

Source : C. Nika / AKP Phnom Penh, juillet 2015 –
Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire