jeudi 2 juillet 2015

Prochaine réunion de la Commission mixte frontalière Cambodge-Vietnam

Commission mixte frontalière Cambodge-Vietnam

La Commission mixte frontalière Cambodge-Vietnam organisera la semaine prochaine une réunion spéciale dans la province culturelle cambodgienne de Siem Reap. Selon un communiqué de presse du Comité mixte frontalier relevant du Conseil des ministres rendu public hier après-midi, la réunion spéciale, qui aura lieu du 6 au 8 juillet 2015, mettra l’accent sur la résolution des problèmes frontaliers restants et les récents incidents à la frontière khméro-vietnamienne. A rappeler que le Cambodge et le Vietnam partagent une frontière commune de 1.270 km. 

Bavet, une des frontières avec le Vietnam
Il y a quelques jours, dans une précédente dépêche, le Premier Ministre avait insisté sur la nécessité de mettre fin au contentieux frontalier avec le Vietnam : ''...Le PPC soutient fermement la détermination du GRC dans la défense de la souveraineté nationale et de l’intégrité territoriale, en particulier les efforts visant à résoudre les questions frontalières avec les pays voisins en se basant sur la Constitution, les lois nationales et internationales et les documents judiciaires concernés visant à construire ensemble une ligne de frontière de stabilité, de paix, d’amitié, de coopération et de développement avec les pays voisins...''

Cela n'avait pas empêché des incidents violents à la frontière, fermement condamnés par le gouvernement vietnamien à travers son agence de presse officielle : Le Vietnam condamne catégoriquement les actes de violence perpétrés par certains extrémistes cambodgiens qui violent la loi du Vietnam et du Cambodge, les traités et accords signés par les deux pays et portent atteinte à leurs relations bilatérales, a déclaré le porte-parole du ministère vietnamien des Affaires étrangères Le Hai Binh, lors d'un point presse tenu le 30 juin à Hanoï.  Le 28 juin, quelque 250 Cambodgiens dont des membres du Parti du sauvetage national du Cambodge (CNRP), Parti de l'opposition, sont entrés illégalement sur le territoire vietnamien par la borne N°203 dans la province de Long An (Sud). Les forces de l’ordre du Vietnam et des autochtones, qui ont tenté d’empêcher ces groupes de pénétrer sur le territoire, ont été attaqués par ces éléments extrémistes. Sept Vietnamiens ont été blessés.  "Nous demandons aux organes compétents cambodgiens de traiter sérieusement cette affaire afin de ne pas laisser reproduire de tels actes et de garantir la poursuite du processus de délimitation et de bornage frontaliers, dans l’intérêt des deux peuples", a encore souligné le porte-parole du ministère vietnamien des AE Le Hai Binh. Il a également affirmé que le Vietnam prenait en haute considération les relations de voisinage amical et de coopération intégrale avec le Cambodge et souhaitait développer une frontière de paix et d’amitié avec ce dernier.

Par C. Nika / AKP Phnom Penh, juillet 2015 – et VNA

Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire