samedi 25 juillet 2015

Loi ONG : Le Sénat confirme

Le projet de loi sur les associations et les ONG approuvé par le Sénat

NDLR : C'était à prévoir, ni les protestations intérieures et extérieures, ni les discours fleuves de l'Europe et autres n'auront réussi à persuader le gouvernement de renoncer à son projet de loi sur les ONG. Si les arguments avancés par ce dernier sont essentiellement le souhait d'une transparence financière et de plus de contrôle sur les sources de financement, les anti-projet ont avancé une volonté de museler les ONG susceptibles de pouvoir émettre des réserves sur l'action du gouvernent. A cette fin, un arsenal répressif a effectivement été prévu dans le texte.

AKP : Le Sénat a approuvé à l’unanimité le projet de loi sur les associations et les organisations non gouvernementales (ONG) durant sa 7ème session de la troisième législature tenue ce matin sous la présidence de Samdech Vibol Sena Pheakdei Say Chhum, Président du Sénat. Mam Bunneang, porte-parole du Sénat, a déclaré que tous les quarante-quatre sénateurs présents à la session avaient voté pour le projet de loi.

Photo sénat
Ce projet de loi de neuf chapitres et 39 articles, qui détaille les procédures pour l’enregistrement des associations et des ONG et d’autres exigences comme la présentation annuelle de rapports sur leurs activités et leurs finances au gouvernement, a été approuvé par l’Assemblée nationale le 13 juillet dernier.

Samdech Vibol Sena Pheakdei Say Chhum. Photo sénat
A rappeler qu’au Cambodge, il y a actuellement quelque 5.000 associations et ONG enregistrées au ministère de l’Intérieur et au Conseil des ministres, et organisations internationales non gouvernementales (OING) qui ont signé un mémorandum d’entente avec le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale.
Par C. Nika - AKP Phnom Penh, juillet 2015 –
Enregistrer un commentaire