mardi 14 juillet 2015

L'Allemagne aime le Cambodge...aussi...

L'Allemagne veut investir et éradiquer la pauvreté urbaine

Au travers de deux dépêches de l'agence de presse gouvernementale, un bref énoncé des intentions allemandes après la visite sénatoriale des teutons dans le royaume. Apparemment, et pour rester succint, les hommes de Merkel seraient intéressés par la fourniture de courant et l'humanitaire. A quelques heures d'une attitude allemande jugée plus que cynique et hégémonique pour la gestion de la crise grecque, à chacun d'interpréter les intentions germaniques vers le royaume.

L’Allemagne veut investir dans les domaines hydroélectrique et agricole au Cambodge:
L’Allemagne a exprimé son souhait d'investir dans les secteurs hydroélectrique et agricole au Cambodge. C’est ce qu’a fait savoir Mâm Bunneang, porte-parole du Sénat, à l’issue de la rencontre entre Samdech Vibol Sena Pheakdei Say Chhum, président du Sénat, et Thomas Gambke, président du groupe parlementaire de l’ASEAN dans le Parlement allemand, tenue récemment au Palais du Sénat, à Phnom Penh. M. Gambke a bien noté les progrès réalisés dans les domaines hydroélectrique et agricole au Cambodge et discuté des opportunités d’investissement dans les deux secteurs. Samdech Vibol Sena Pheakdei Say Chhum a, de son côté, salué l’intention de la partie allemande, ajoutant que tous les investisseurs sont protégés par les lois du Cambodge et que les investissements allemands seraient les bienvenus.. Le président du Sénat a également remercié l’Allemagne de sa contribution au développement du Cambodge.
Par C. Nika / AKP Phnom Penh, juillet 2015 –

Hun Sen et Thomas Gambke (ASEAN Parliamentary Group au parlement allemand). Photo AKP
Mémorandum entre la Municipalité de Phnom Penh, le Fonds de réduction de la pauvreté urbaine et GIZ :
La Municipalité de Phnom Penh, le Fonds de réduction de la pauvreté urbaine et GIZ, une ONG allemande, ont récemment signé un mémorandum d’entente pour travailler à l'amélioration du niveau de vie des habitants défavorisés dans la capitale de Phnom Penh. La cérémonie de signature a été organisée à la Municipalité de Phnom Penh en présence de Ieng Aunny, gouverneur adjoint de Phnom Penh.Le gouverneur adjoint a tenu à préciser que le nombre de communautés des pauvres a connu une baisse sensible au cours de ces dernières années. Jusqu’en février 2005, le nombre de communautés pauvres a diminué de 335 à 250 dans 48 quartiers de 12 Khan (arrondissements) de Phnom Penh, soit 88.174 habitants, équivalent à 20.441 familles.
Par Nch / AKP Phnom Penh, juillet 2015 –
Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire