vendredi 10 juillet 2015

Contentieux frontalier : concessions du Vietnam

Trois points d'accord

AKP : Le Ministère du Cambodgien des Affaires Etrangères et de la Coopération  a annoncé ce matin que le Vietnam a accepté de remplir trois étangs, d’arrêter la construction d'un poste militaire, et de faciliter la construction de la route prévue et d'autres infrastructures le long de la frontière en acceptant des discussions ultérieures. D'après le communiqué de presse, la promesse a été faite durant récente la commission frontalière mixte Cambodge-Vietnam  de Juillet. En réaction à deux notes de protestation de l'AMF-IC, le Cambodge avait demandé au Vietnam de combler huit bassins creusés par les Vietnamiens.

Poste frontière Cambodge Vietnam
VA : La délégation vietnamienne était conduite par le vice-ministre Ho Xuan Son, également président du Comité mixte de délimitation et de bornage frontaliers Vietnam-Cambodge. La partie cambodgienne été dirigée par le ministre d’Etat cambodgien et chef du Comité des frontières du Cambodge. La réunion a eu lieu dans une ambiance d’amitié, de sincérité, de franchise et de compréhension mutuelle.  Les deux parties ont passé en revue les travaux de délimitation et de bornage frontaliers terrestres entre les deux pays de 2006 à présent. Résultats : 920 km ont été délimités sur le total de 1.137 km de frontières, 260 des 314 positions de borne (soit 84,1%) ont été déterminées et 305 des 371 bornes (82,2%) ont été construites.

Actuellement, sur la frontière terrestre Vietnam-Cambodge, existent encore certains points que les deux parties ne sont pas encore parvenus à régler. Sept tronçons de frontière sont concernés : des bornes 30 à 40 (province vietnamienne de Gia Lai-province cambodgienne de Rattanakiri), des bornes 40 à 44 (provinces vietnamiennes de Gia Lai, Dak Lak et provinces cambodgiennes de Ratanakiri et Mondulkiri), 56 à 60 (province vietnamienne de Dak Nong-province cambodgienne de Mondulkiri), 138 à 147 (province vietnamienne de Tay Ninh-province cambodgienne Svay Rieng), 241 à 245 et 247 à 253 (province vietnamienne d’An Giang-province cambodgienne de Kandal) et des bornes 295 à 302 (province vietnamienne de Kien Giang-province cambodgienne de Kampot).

Les deux parties ont convenu de renforcer le travail des forces de délimitation et de bornage frontaliers, d’intensifier la fréquence des réunions du Comité mixte en question, de respecter les accords bilatéraux déjà signés. Elles se sont mises d’accord d’accélérer les négociations pour achever au plus tôt les travaux de délimitation et de bornage en 2015, conformément à l’accord passés entre les hauts dirigeants des deux pays. Vietnamiens et Cambodgiens ont eu des échanges francs et directs à propos des affaires survenues récemment. Ils ont convenu de renforcer la coordination des actions entre localités, services compétents des deux pays dans le règlement des affaires survenues au niveau des frontières. En cas de problème, les deux doivent échanger en temps et en heure, coopérer pour régler le problème afin d'écarter toute possibilité qu'il puisse porter atteinte aux relations d’amitié et de bon voisinage entre les deux pays.

Les deux parties ont affirmé renforcer la coordination pour garantir l’ordre social et la sécurité dans les zones frontalières communes, intensifier la sensibilisation de l’opinion publique sur le respect des règlements relatifs à la gestion des frontières. Elles ont signé le procès-verbal de la réunion et décidé la tenue de la prochaine réunion dudit comité en août 2015 au Vietnam.

Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire