dimanche 19 juillet 2015

Contentieux frontalier Cambodge Vietnam : Colère du gouvernement

Les cartes de la colère

L’Unité de presse et de réaction rapide (UPR) du Conseil des ministres vient de publier une déclaration exprimant sa déception au sujet de Sam Rainsy, président du Parti de sauvetage national du Cambodge (CNRP). Sam Rainsy a posté sur son compte Facebook une carte au 1/100.000 que le CNRP aurait achetée dans un marché en France pour seulement 153,91 euros.

L'un des documents achetés en France et publié par Sam Rainsy
''...L’acte de Sam Rainsy reflète clairement une mauvaise intention de discréditer les efforts du chef du gouvernement royal du Cambodge et de décridibiliser la souveraineté nationale et l’intégrité territoriale...''  souligne la déclaration datée du 17 juillet, ajoutant que cet incident est de nature à remettre en question le principe de la culture du dialogue.

L'acte de Sam Rainsy démontre que''...la carte achetée au marché est plus précieuse que la carte officielle qui est utilisée par le gouvernement royal ...”, précise le communiqué. Le conseil des ministres a également appelé Sam Rainsy à cesser d’utiliser la question frontalière, ainsi que la carte trouvée au marché comme un jeu politique afin de créer de la confusion au sein des opinions publiques nationales et internationales pour ses intérêts politiques et celui de son parti. 
Par C. Nika - AKP Phnom Penh, juillet 2015 –
Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire