mardi 7 juillet 2015

Conférence régionale sur les changements climatiques

Changements climatiques au Cambodge

L’Institut cambodgien pour la coopération et la paix a organisé les 2 et 3 juillet une Conférence régionale sur les impacts et les conséquences des changements climatiques: stratégies et la sécurité pour les Etats membres de l’ASEAN. La cérémonie d’ouverture de la conférence a été présidée par Say Samal, ministre de l’Environnement du Cambodge. A cette occasion, Say Samal a souligné le soutien du gouvernement royal du Cambodge au renforcement des mécanismes et des stratégies pour régler les questions de changement climatique. Cet événement de deux jours a attiré des chercheurs, des spécialistes de l’environnement, des organisations de la société civile et des décideurs politiques des pays membres de l’ASEAN pour discuter et examiner les stratégies actuelles et les implications sur la sécurité dans la région de l’ASEAN.
Par C. Nika / AKP Phnom Penh, juillet 2015 –

Photo Christophe Gargiulo
En savoir plus sur le changement climatique au Cambodge :

Alliance cambodgienne contre le changement climatique : La vulnérabilité du Cambodge au changement climatique s'explique par sa situation d'après-guerre civile et par le fait qu'il est un pays agricole peu développé dont 80% de la population rurale est tributaire de cultures de subsistance ; à cela s’ajoutent un manque de capacité d'adaptation et l'insuffisance des infrastructures. Le changement climatique est une menace pour la vie, les moyens de subsistance et les systèmes indispensables à la vie. D'après les prévisions, il devrait amplifier et aggraver les problèmes de développement existants par le biais d’une raréfaction accrue de l'eau et d’une fréquence accrue des inondations (ce qui risque d’entraîner de mauvaises récoltes et des pénuries alimentaires), et aussi en raison de la perte accélérée de la biodiversité et du déclin des services rendus par les écosystèmes. Le changement climatique pourrait aussi avoir des implications sur la santé, par l’augmentation de l’incidence de maladies telles que le paludisme et la dengue.   

Ce phénomène mérite donc de gagner en priorité dans l'agenda politique, non seulement en tant que problème environnemental mais aussi en tant que défi pour le développement humain et la croissance économique. L'adaptation et l'atténuation doivent s’inscrire dans le contexte global du développement, et les effets du changement climatique doivent être considérés comme une menace supplémentaire pesant sur la réduction de la pauvreté et le développement durable. Le changement climatique est une problématique transversale qui requiert une bonne coordination et intégration, tant horizontalement entre les divers secteurs que verticalement entre différents niveaux de la société. Lire la suite...


Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire