mercredi 3 juin 2015

Premier ministre: Le GRC approuvera le projet de loi sur les ONG rapidement


Le projet de loi qui avait suscité quelques inquiétudes parmi les ONG dites sensibles sera bientôt approuvé par le gouvernement. A travers cette déclaration, le gouvernement souhaite préciser qu'il s'agit de favoriser la transparence et d'encourager leurs activités. Toutefois, il ne manque pas de souligner un exemple de concurrence ONG / secteur privé qu'il qualifie de tromperie. Vrai qu'il s'agit là d'un débat récurrent et que les protestations des privés face aux avantages ONG évoluant dans un secteur concurrentiel trouvent un écho grandissant. A travers un autre communiqué, H.E. Hor Namhong se veut aussi rassurant en précisant qu'il y aura encore des consultations avec la société civile et que ce projet de loi visait essentiellement à plus de transparence sur l'activité des ONG. Il a également rappelé que ce texte n'était pas une mesure de circonstances, le projet de révision de la loi sur les ONG a débuté en 2011.

Communiqué AKP:
Le projet de loi sur les associations et les ONG sera approuvé par le gouvernement royal du Cambodge (GRC) dans un proche avenir, et ensuite, il sera soumis à l’Assemblée nationale pour l’approbation. C’est un effort pour protéger et soutenir les activités de ces associations et ONG, a affirmé Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn, Premier ministre du Royaume du Cambodge, au moment où il a présidé l’inauguration de la Nationale 41 tenue ce matin à la province de Kampong Speu. 
Hs- 4
Photo: Chey Phoumipul
Le chef du gouvernement royal a également mis l’accent sur l’attention du GRC aux consultations avec les ONG, les associations et les organisations de la société civile sur ce projet de loi. En outre, Samdech Techo Hun Sèn a souligné la nécessité d’avoir la loi sur les associations et les ONG en mentionnant une ONG qui a accordé des prêts à des habitants locaux avec un taux d’intérêt jusqu’à 10% par mois. “C’est vraiment une tromperie,” a-t-il dit, appelant ainsi les institutions concernées et les autorités locales à prendre des mesures contre cette ONG. Samdech Techo Hun Sèn a, par ailleurs, demandé aux ONG et aux associations de ne pas s’inquiéter de cette loi car elle soutiendra, voire encouragera leurs activités.
Article en khmer par Chey Phoumipul
Article en français par C. Nika / AKP Phnom Penh, 02 juin 2015 –
Pays/territoire : Kampong Speu​, Cambodia