lundi 22 juin 2015

Indétrônable, incontournable, incroyable...Somaly Mam


Indestructible, impertinente, inclassable, insolente, imperturbable, insensible, incroyable, imperturbable, indétrônable, incontournable...Somaly Mam, qui a refait une petite actualité il y a quelques semaines alors que le Phnom Penh Post révélait le contenu de quelques échanges très américains et sans suprise, ne tremble pas, ne tremble plus. Alors qu'il était de bon ton de proclamer  la chute de l'icone de l'humanitaire au moment du scandale Newsweek, peu pouvaient prévoir que la ''guerrière'' Somaly referait surface et reprendrait le devant de la scène même si celle-ci s'est quelque peu rétrécie, pour l'instant...Presque amusant, au moment des semi-révélations du Phom Penh Post sur les échanges de courriers américains, Somaly Mam était en suisse, radieuse, souriante, aux cotés de ses nouveaux donateurs, prête pour une nouvelle tournée, une Somaly presque intacte d'une tornade médiatique auxquels peu auraient probablement survécu. 

Indestructible, impertinente, inclassable, insolente, imperturbable, insensible, incroyable, imperturbable, indétrônable, incontournable, incroyable...Somaly Mam, qui a refait une petite actualité il y a quelques semaines alors que le Phnom Penh Post révélait le contenu de quelques échanges très américains et sans suprise, ne tremble pas, ne tremble plus. Alors qu'il était de bon ton de proclamer  la chute de l'icone de l'humanitaire au moment du scandale Newsweek, peu pouvaient prévoir que la ''guerrière'' Somaly referait surface et reprendrait le devant de la scène même si celle-ci s'est quelque peu rétrécie, pour l'instant...Presque amusant, au moment des semi-révélations du Phom Penh Post sur les échanges de courriers américains, Somaly Mam était en suisse, radieuse, souriante, aux cotés de ses nouveaux donateurs, prête pour une nouvelle tournée, une Somaly presque intacte d'une tornade médiatique auxquels peu auraient probablement survécu.
Somaly Mam du temps de l'Afesip
Pour comprendre Somaly, il faut comprendre l'Asie, comprendre le Cambodge et il serait hasardeux, voire prétentieux de tenter d'expliquer trop rationnellement comment une personnalité comme celle de Somaly, plutôt complexe en rapport à nos critères occidentaux, peut resurgir avec autant d'aplomb et d'énergie. Seul son mari Pierre Legros, fin connaisseur de l'Asie et qui a partagé sa vie, serait peut-être l'un des seuls à pouvoir donner une explication à cette volonté inébranlable et méprisante vis-à-vis du scandale, qui semble animer Somaly Mam. Une guerrière serait le terme le plus approprié pour qualifier la personnalité de Somaly, un terme revenu fréquemment au sein des discussions la concernant. Il n'est pas le seul à lui reconnaître cette qualité. Un collègue journaliste se confiait en privé il y a quelques jours : '' On ne peut pas occulter les mensonges et le scandale, mais il y a quelque chose d'admirable et de fascinant dans sa détermination, on ne peut pas lui enlever cela...''. En marge de ces deux opinions mesurées demi-teintées d'admiration, restent les détracteurs purs et durs qui ne cachent pas leur mépris pour Somaly Mam. Techniquement, les détracteurs ont raison, il y a eu des dérapages mais, s'il y a des circonstances atténuantes ou aggravantes à l'encontre du cas Somaly, qui serait en mesure de juger ? Il est probable que le réseau de relations de la star de l’humanitaire s'est réactivé, qu'elle a repris quelques places privilégiées et stratégiques dans le cœur de certains cambodgiens. Qui pourrait l’empêcher de revenir ? De surcroît, le monde et sa surinformation nous apportent chaque jour un tel lot de cas de corruption, de détournements, de conduites intolérables, que l'idée d'avoir des représentants, des élus ou héros blancs et vierges devient presque utopie. Et, dans le baromètre de conduite de ces gens ''au-dessus'', le niveau zéro glisse doucement vers l’extinction. Peut-être demain voterons-nous ou admirerons-nous les moins corrompus sachant que la vie d'un personnage public ne saurait être irréprochable.

Indestructible, impertinente, inclassable, insolente, imperturbable, insensible, incroyable, imperturbable, indétrônable, incontournable, incroyable...Somaly Mam, qui a refait une petite actualité il y a quelques semaines alors que le Phnom Penh Post révélait le contenu de quelques échanges très américains et sans suprise, ne tremble pas, ne tremble plus. Alors qu'il était de bon ton de proclamer  la chute de l'icone de l'humanitaire au moment du scandale Newsweek, peu pouvaient prévoir que la ''guerrière'' Somaly referait surface et reprendrait le devant de la scène même si celle-ci s'est quelque peu rétrécie, pour l'instant...Presque amusant, au moment des semi-révélations du Phom Penh Post sur les échanges de courriers américains, Somaly Mam était en suisse, radieuse, souriante, aux cotés de ses nouveaux donateurs, prête pour une nouvelle tournée, une Somaly presque intacte d'une tornade médiatique auxquels peu auraient probablement survécu.
Somaly Mam
Ce facteur de tolérance malheureuse jouera probablement en faveur de Somaly Mam si elle souhaite aller plus avant dans sa reconquête. Car Somaly Mam, c'est aussi un talent, une personnalité impressionnante et un pouvoir de séduction hors du commun...Peu avant sa récente prestation à Lausanne, une internaute s'exprimait sur les réseaux sociaux: '' Somaly ferait pleurer un arbre''...Idem avec la chaîne Al jazeera qui lui consacre un reportage il y quelques mois. Pendant 26 minutes, la journaliste va démolir un par un tous les détails controversés du parcours de Somaly, allant trouver des témoignages jusque dans son village natal et interviewant tous ceux qui l'ont côtoyée pendant ses jeunes années. Imperturbable, Somaly continuera à répondre droit dans les yeux face à une journaliste très ''classique'', ponctuera son discours inchangé de quelques larmes et maintiendra sa version sans sourciller.

Il y a effectivement quelque chose de fascinant, de Circé l’ambiguë dans la personnalité de Somaly et dans son retour. Sa deuxième carrière dans l'humanitaire atteindra-t-elle l'éclat des années passées? peut-être, probablement, va savoir...S'il est difficile de l'encourager, voire de lui donner un blanc seing, il l'est tout autant de ne pas être impressionné par cette gestion de la crise, cette arrogance et aussi cette beauté qu'elle n'a jamais perdue à l'inverse de son éclat de légende. Au contraire, la Somaly d'aujourd'hui est certainement une femme plus mature, probablement plus sure d'elle, qui sort d'une expérience professionnelle et médiatique complexe, contradictoire et certainement difficile à vivre même si elle est restée prudemment silencieuse quand il le fallait, révélant ainsi un sens tactique remarquable ou la présence de meilleurs conseillers en communication.
Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire