dimanche 28 juin 2015

Commission interministérielle et nouvelle enquête sur l’assassinat des dirigeants syndicaux


Le gouvernement royal du Cambodge a récemment décidé de mettre en place une commission interministérielle chargée de réexaminer l’assassinat de trois dirigeants syndicaux, à la demande du ministère du Travail et de la Formation professionnelle. La résolution du gouvernement sur la création de ladite commission, rendue public récemment, a été signée par le Premier ministre Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn.

Cette commission d’enquête spéciale sera présidée par un secrétaire d’Etat à l’Intérieur, avec un secrétaire d’Etat au Travail et à la Formation professionnelle et un autre à la Justice comme vice-présidents, et des représentants du Conseil des ministres, du Commissariat général de la police nationale, de la gendarmerie, et d’autres autorités compétentes comme membres. Les trois dirigeants syndicaux étaient Chea Vichea et Hy Vuthy, qui ont été abattus en 2004, et Ros Sovannareth, en 2007.
Chea Vichea, abattu en 2004

Cette commission d’enquête spéciale sera présidée par un secrétaire d’Etat à l’Intérieur, avec un secrétaire d’Etat au Travail et à la Formation professionnelle et un autre à la Justice comme vice-présidents, et des représentants du Conseil des ministres, du Commissariat général de la police nationale, de la gendarmerie, et d’autres autorités compétentes comme membres. Les trois dirigeants syndicaux étaient Chea Vichea et Hy Vuthy, qui ont été abattus en 2004, et Ros Sovannareth, en 2007.
Par C. Nika / AKP Phnom Penh, 26 juin 2015 –
Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire