jeudi 21 mai 2015

Samdech Hun Sèn: Le moment le plus difficile pour un PM est quand les caisses de l’Etat sont vides

Le moment le plus difficile 

Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn, Premier ministre du Royaume du Cambodge, a souligné que le moment le plus difficile pour un Premier ministre était quand il n’y avait pas d’argent dans les caisses de l’Etat. Le chef du gouvernement royal a fait ces remarques au moment où il a présidé ce matin à Phnom Penh une réunion sur l’examen annuel du programme de réforme de la gestion financière publique en 2014.

Samdech Techo Hun Sèn. Photo: Peou Kim Chanroth

La gestion des flux de trésorerie n’est pas une tâche facile, a précisé Samdech Techo Hun Sèn. Dans le passé, le gouvernement royal avait des dettes bancaires et n’avait pas pu payer les salaires de ses fonctionnaires et forces armées à temps même si leur salaire était faible, a dit le Premier ministre. “Voilà pourquoi on avait dit qu’un mois au Cambodge n’était pas de 30 jours, mais de 60 jours, voire de 90 jours”, a dit Samdech Techo Hun Sèn, ajoutant: “Maintenant, le gouvernement royal peut gérer le flux de trésorerie, et il n’y a plus de retard dans le paiement des salaires.” Profitant de cette occasion, Samdech Techo Hun Sèn a conseillé à l’Autorité nationale de l’audit de diffuser publiquement le rapport d’audit du Cambodge. Il n’y pas de raison pour cacher ce rapport financier car il doit être soumis et approuvé par l’Assemblée nationale, a expliqué Samdech Techo Premier ministre.
Par C. Nika / AKP Phnom Penh, mai 2015 –
Pays/territoire : Phnom Penh, Cambodia
Enregistrer un commentaire