vendredi 29 mai 2015

Revue : fourmis exposées en toute dignité à Beijing


L'exposition de Chen Zhiguang au Today Art Museum de Beijing va en faire frissonner plus d'un. Des colonies de majestueuses fourmis, en acier inoxydable et de tailles diverses, ont envahi le sol et certains des murs, près du plafond. A l'extérieur de la galerie, une fourmi géante trône sur une partie inclinée du bâtiment, qui sert habituellement d'entrée au musée. Pour entrer, les visiteurs doivent passer sous le corps de l'insecte. « Pour la plupart des gens, les fourmis sont des choses minuscules, très banales et discrètes. Et l'acier inoxydable est généralement perçu comme un matériau ordinaire, qui n'est en principe pas utilisé pour évoquer quelque chose de grande qualité », a déclaré l'artiste de 52 ans. Or, selon lui, c'est en combinant ces deux perceptions ordinaires qu'il a pu insuffler de la noblesse tant à la créature qu'au matériau. C'est pour cela que Chen a baptisé son exposition « En toute dignité ». Par son œuvre, Chen prône le respect envers tous les êtres vivants, dont fait partie l'humble fourmi, et il invite le public à écouter la « voix » qui émane du fond de chaque insecte mis en scène. Chen a commencé à s'intéresser au thème des fourmis en 2003. A l'époque, ses sculptures dénonçaient le cynisme et l'agressivité. Mais ces dernières années, l'artiste a commencé à créer des installations mettant en scène des colonies de fourmis, auxquelles il a donné des couleurs variées...Lire la suite
L'exposition de Chen Zhiguang au Today Art Museum de Beijing va en faire frissonner plus d'un. Des colonies de majestueuses fourmis, en acier inoxydable et de tailles diverses, ont envahi le sol et certains des murs, près du plafond. A l'extérieur de la galerie, une fourmi géante trône sur une partie inclinée du bâtiment, qui sert habituellement d'entrée au musée. Pour entrer, les visiteurs doivent passer sous le corps de l'insecte. « Pour la plupart des gens, les fourmis sont des choses minuscules, très banales et discrètes. Et l'acier inoxydable est généralement perçu comme un matériau ordinaire, qui n'est en principe pas utilisé pour évoquer quelque chose de grande qualité », a déclaré l'artiste de 52 ans. Or, selon lui, c'est en combinant ces deux perceptions ordinaires qu'il a pu insuffler de la noblesse tant à la créature qu'au matériau. C'est pour cela que Chen a baptisé son exposition « En toute dignité ». Par son œuvre, Chen prône le respect envers tous les êtres vivants, dont fait partie l'humble fourmi, et il invite le public à écouter la « voix » qui émane du fond de chaque insecte mis en scène. Chen a commencé à s'intéresser au thème des fourmis en 2003. A l'époque, ses sculptures dénonçaient le cynisme et l'agressivité. Mais ces dernières années, l'artiste a commencé à créer des installations mettant en scène des colonies de fourmis, auxquelles il a donné des couleurs variées.
Photo : des sculpture de fourmis, en acier inoxydable et de tailles variées, ont envahi l'entrée et les halls d'exposition du Today Art Museum de Beijing, qui accueille actuellement l'exposition individuelle de l'artiste chinois Chen Zhiguang, « En toute dignité ». Photo fournie par China Daily.