vendredi 22 mai 2015

Khieu Kanharith: Seulement 50 journaux sur 600 fonctionnent régulièrement

Cinquante journaux fonctionnent régulièrement

Avec une population totale de plus de 14 millions, le Cambodge compte au total plus de 600 journaux et magazines, mais seulement environ 50 d’entre eux fonctionnent régulièrement, a dit Khieu Kanharith, ministre de l’Information. “Nous ne pouvons pas fermer le reste parce que la Constitution garantit la liberté d’expression et l’accès à l’information”, a précisé le ministre cambodgien de l’Information aux journalistes après sa rencontre avec une délégation de l’Union européenne (UE) dirigée par Silvio Gonzato, directeur chargé des droits de l’homme et de la démocratie au sein du Service européen d’aide extérieure, tenue cet après-midi au ministère. Donc, la licence d’exploitation d’une année pour les journaux et magazines permettra au ministère d’examiner leurs activités chaque année, a expliqué Khieu Kanharith.

  Khieu Kanharith, ministre de l’Information. Photo Christophe Gargiulo
Khieu Kanharith, ministre de l’Information. Photo Christophe Gargiulo

En outre, le ministre a rappelé les critères nécessaires pour obtenir une licence radio ou télévision. Premièrement, a-t-il indiqué, les demandeurs doivent être Cambodgiens, deuxièmement, ils doivent avoir des ressources humaines, et dernièrement, leurs ressources financières ne doivent pas dépendre totalement de l’aide extérieure afin d’éviter le fait que le Cambodge devient un champ de bataille des antennes. Répondant à la question de la délégation de l’UE sur le plan du gouvernement royal sur les médias sociaux, Khieu Kanharith a réaffirmé que le gouvernement n’avait jamais l’intention de censurer ou contrôler les médias sociaux. Le ministre de l’Information a également informé la délégation de l’UE du processus de la rédaction de la loi sur l’accès à l’information, qui permettra au public, tant Cambodgiens qu’étrangers, d’avoir accès aux informations suffisantes. A noter que la délégation de l’UE est arrivée au Cambodge le 19 mai pour une visite de travail de quatre jours. Pendant son séjour au Cambodge, à part le ministre de l’Information, la délégation s’est entretenue avec le vice-Premier ministre Sâr Khéng, ministre de l’Intérieur, et Kem Sokha, premier vice-président de l’Assemblée nationale (AN), et a eu des séances de travail avec le Comité national électoral (CNE), et les 1re, 5e et 6e Commissions de l’AN.
Par C. Nika / AKP Phnom Penh, mai 2015 –
Pays/territoire : Phnom Penh, Cambodia
Enregistrer un commentaire