jeudi 14 mai 2015

Documentaire: La France est notre patrie par Rithy Panh

Projection du documentaire inédit 
de Rithy Panh

Lundi 25 mai à 17h30,  le Cinéma de l’Institut français propose L’histoire d’une rencontre manquée entre deux cultures, deux sensibilités, deux imaginaires. Une rencontre qui a débouché sur une colonisation non exempte de brutalité alors qu’elle aurait pu éviter les guerres, le chaos et la destruction. Ce film composé d’images d’archives fait résonner à l’infini cette idée que « la France est notre patrie ». Ce documentaire est projeté avec l’aimable autorisation de Rithy Panh et du Centre de ressources audiovisuelles Bophana. Il sera suivi d’une conférence de Raoul Marc Jennar sur le thème « Comment Malraux est devenu Malraux ? » à 19h au cinéma de l’Institut français.


En savoir plus sur ce documentaire avec RFI: 
Le réalisateur franco-cambodgien Rithy Panh, devenu célèbre avec « S21, La Machine khmère rouge », a présenté au Festival international de programmes audiovisuels (Fipa) à Biarritz son nouveau film : « La France est notre patrie ». Un documentaire monté exclusivement à partir d’images d’archives de l’époque de l’Indochine française. Tournées jadis pour témoigner de la mission civilisatrice de la France et d’une patrie qui « aime tous ses enfants de la même façon », les images reflètent aujourd’hui l’arrogance des colonialistes qui se croyaient supérieurs. Avec son film, Rithy Panh, né en 1964 à Phnom Penh, a détourné l’objectif de la caméra des colonialistes et transformé les images en un outil puissant pour dire qu’«il n’y a pas d’histoire universelle ». Entretien avec le réalisateur sur ce rendez-vous manqué entre ces deux cultures dont il est héritier aujourd’hui. Lire la suite...

Conférence: Comment Malraux est devenu Malraux?
Par Raoul Jennar, écrivain
Au Cambodge, André Malraux est surtout connu pour le vol des statuettes au temple de Banteay Srei, moins pour avoir créé et dirigé un journal, appelé L’Indochine puis L’Indochine enchaînée, qui a réclamé pour les Indochinois colonisés les mêmes droits que ceux des Français. A travers ces deux épisodes, Malraux passe de l’indifférence politique à l’engagement : il devient l’écrivain de La Condition humaine, qui militera aux côtés des Républicains espagnols et dans la Résistance. Comment cela s’est-il passé ? C’est le propos de la conférence de Raoul Marc Jennar, docteur en science politique et en études khmères de l’Institut national des Langues Orientales, à Paris, spécialiste de Malraux et auteur de plusieurs essais consacrés au Cambodge.
Pays/territoire : Phnom Penh, Cambodia
Enregistrer un commentaire