lundi 27 avril 2015

Les victimes devant les CETC : Un bilan critique

A l'Institut Français

Devant les Chambres extraordinaires au sein des tribunaux cambodgiens, les victimes des crimes commis pendant le Kampuchea Démocratique peuvent participer aux procédures en tant que parties civiles et formuler des demandes de réparations eu égard aux souffrances endurées. Marie Guiraud, Avocate Principale des parties civiles dressera un bilan critique de la participation des victimes devant les CETC. Des parties civiles seront également présentes afin de témoigner sur  leur expérience aux CETC.

Photo IFC
La participation des victimes devant les CETC : un bilan critique par Marie Guiraud, avocate principale des parties civiles.
Mardi 28 avril 2015 à 18h30 au Cinéma de l’Institut français. Entrée libre. Conférence en français avec traduction en anglais et en khmer.

Article relatif:
12 nov. 2014
Depuis 2008, la FIDH (Fédération internationale des ligues des droits de l'Homme) , à travers des avocats de son Groupe d'action judiciaire (GAJ) représente 10 victimes vivant en France et parties civiles dans le dossier ...
Pays/territoire : Phnom Penh, Cambodia
Enregistrer un commentaire