vendredi 24 avril 2015

Cambodge, revue de presse

Cambodge, presse francophone


Rue89-
Il y a 40 ans, le 17 avril 1975, les jeunes maquisards communistes de Pol Pot entraient dans la capitale cambodgienne Phnom Penh, et instauraient leur régime de terreur et de mort. Cinéaste de la mémoire cambodgienne, Rithy Panh revient sur cette tragédie et son travail.  Dans la foulée de leur prise de la capitale, les Khmers rouges ont fait évacuer Phnom Penh, peuplée à l’époque de plus de 2 millions d’habitants. Une ville qui est restée quasi vide jusqu’à la chute du régime khmer rouge en 1979, alors que beaucoup de ses anciens habitants étaient morts ou en exil. Au total, le génocide khmer rouge a coûté la vie à 1,5 millions de personnes. Lire la suite...

Rithy Panh. Photo Wikimedia Commons.

L'Express-
Avec l'habitude, ses yeux repèrent sans difficulté maintenant les grappes d'oeufs minuscules sur le point de se transformer en chenilles avant de s'envelopper dans une chrysalide pour devenir l'une des nombreuses espèces de papillons du Cambodge. "Comme je n'avais pas de travail, je me suis décidée. Maintenant, je suis habituée, je n'ai plus peur des chenilles", raconte la jeune femme qui fait partie d'un groupe d'habitants de la région formés par le Banteay Srey Butterfly Centre, le plus grand sanctuaire de son genre en Asie du Sud-Est...Lire la suite
Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire