dimanche 5 avril 2015

Asie: Les coups de coeur d'André-Albert (3), en Inde du Sud

Pérégrinations dans le Kerala

L'Asie avec André-Albert


Il arrive que des voyageurs parviennent à rendre leur périple intéressant lorsqu'ils envoient leurs textes et photos. André-Albert Grémont, Calédonien passionné de voyages a choisi de nous faire partager ses meilleurs moments asiatiques, depuis la Thailande jusqu'en Inde. Qui est André-Albert ? un ancien haut fonctionnaire (Ministère des DOM-TOM / Province / Gouvernement de Nouvelle-Calédonie et Dépendances) qui, aujourd'hui en retraite, parcoure le monde assidûment. Homme élégant raffiné et épicurien dans le sens noble du terme, notre ami voyageur nous raconte sans réserve, avec ses textes originaux...et ses photos.

Pérégrinations dans le Kerala
Photographie par André-Albert
Tout s'est bien passé, je suis (enfin) à l'hôtel de Cochin, dans le Kerala, en Inde du Sud ! l'avion a atterri avec 30 minutes de retard vers minuit 30 ; aucun problème avec police et douane, et le type de l'hôtel m'attendait avec la pancarte revêtue de mon nom, au milieu d'une foule d'indiens venus accueillir les voyageurs. On s'est tapé environ une heure de route, vers 1 h du matin ( dans des endroits parfois sinistres). pas un chat à l'horizon, car c'était tard ; le chauffeur me disait que la journée çà grouille de monde et que le trafic est intense. En attendant, pas un sari à l'horizon ! Ensuite, on a quitté la route principale, pour se perdre dans des petits chemins tortueux et complètement déserts… je me demandais s'il n'allait pas me couper en morceaux et voler le diamant que j'avais au doigt. On est alors arrivé au milieu de nulle part, et là, deux autres types aux mines sinistres, éclairés par le seul quartier de lune accroché dans les cieux, attendaient près d'un bateau typique d'ici (il y a avait le nom de l'hotel sur le bateau, ce qui m'a rassuré) ; tout ce petit monde filait droit, en échangeant parfois quelques phrases rauques en langage local.

Pérégrinations dans le Kerala
Photographie par André-Albert
Mais enfin, la brousse et l'eau partout, et un immense silence sous le croissant de lune argenté qui se reflétait dans l'eau, comme dans un miroir ! Ambiance inhabituelle, surtout en arrivant de la grouillante Bangkok ! Le chauffeur m'a laissé, j'ai embarqué avec ma valise et mon sac, et me voilà parti sur l'eau, dans la nuit profonde ; pas un bruit, pas de vent, et un léger brouillard qui donnait un air étrange à toute la scène (il était plus d'une heure trente du matin). A un moment, l'hélice du bateau s'est prise dans le filet d'un pêcheur, il a fallu stopper le moteur pour décrocher le filet… Bref, après environ 5 minutes, on finit par arriver à une sorte de petite île, assez illuminée par rapport au reste (on ne voyait qu'elle depuis le bateau) : là dessus se trouve mon hôtel, très mignon, fait de plusieurs blocs de bâtiments anciens (XIXème) ; je me suis réveillé à 8 h ce matin, croyant qu'il était 9 h (ma montre avait l'ancienne heure) : et là j'ai découvert, depuis la terrasse, une sorte d'oasis posée sur l'eau.

Pérégrinations dans le Kerala
Photographie par André-Albert
j'ai tout le haut d'une grande villa pour moi tout seul avec une immense terrasse qui donne sur le jardin ; il y a un living room (tout en bois, comme jadis) avec des persiennes ajourées qui donnent sur l'eau (qui nous cerne) et sur les jardins ; c'est très très calme, parfait pour la cure ayurvédique. Etant à l'étage, une légère brise passe à travers les jalousies. La chambre est immense toute en bois, avec un lit ancien en bois, surmonté d'une moustiquaire blanche immaculée. Les meubles datent tous du XIXème. Il y a la télé, la climatisation (pas besoin pour le moment, il fait 25 degrés). 

Pérégrinations dans le Kerala
Photographie par André-Albert
Ce qui est pratique, c'est qu'il y a Wifi partout, donc je peux communiquer. Donc en fait, je suis sur une petite île, située sur un estuaire je crois, et sur cette petite île, il n'y a que mon établissement ! c'est génial ; il y a plein d'oiseaux partout. Les jardins sont impeccables. C'est un petit établissement, il n'y a que 25 chambres et villas. Voilà les dernières nouvelles du front, je file à mes traitements…
Enregistrer un commentaire